L'agence américaine du médicament, la Food and Drug Administration (FDA) a annoncé le 10 janvier qu'elle exigeait que les fabricants de somnifères qui contiennent du zolpidem, tels que Ambien, Zolpimist et Edluar (Stilnox en France, Sublinox au Canada), réduisent de moitié la posologie recommandée pour les femmes, après que des études en laboratoire aient montré que ces médicaments peuvent laisser les gens encore endormis le matin et à risque d'accidents. Les femmes éliminent le zolpidem plus lentement que les hommes.

L'agence oblige les fabricants à diminuer la posologie recommandée pour les femmes de 10 mg à 5 mg pour les versions à libération immédiate et de 12,5 mg à 6,25 pour celles à libération prolongée. L'agence recommande aussi d'abaisser les doses pour les hommes.

Mais les médecins pourront prescrire des doses plus élevées si les plus faibles ne fonctionnent pas.

Il est estimé que 10 à 15 % des femmes ont un niveau de zolpidem dans le sang qui altère la conduite automobile huit heures après la prise du somnifère comparativement à 3 % des hommes.

Psychomédia avec source: New York Times Tous droits réservés