Des tests de salive pour un meilleur dépistage de la drogue au volant dès 2007

La France sera le premier pays à se doter de contrôles de salive qui permettent de détecter immédiatement la présence de stupéfiants, selon le journal Le Figaro. L’objectif premier est de lutter contre les ravages du cannabis chez les jeunes conducteurs. Cette technique permettra de ne plus recourir au fastidieux test urinaire, aujourd’hui utilisé pour détecter l’usage de stupéfiants lors des contrôles routiers.
L’adoption du test salivaire permettra d’augmenter les contrôles. «On envisage de tripler les contrôles», indique un connaisseur de dossier. En 2006, 30392 dépistages de produits stupéfiants ont été pra­tiqués, donnant lieu à 8865 procès verbaux pour des infractions. En 2008, plus de 100000 contrôles pourraient donc être organisés, en priorité tournés vers les jeunes, grands consommateurs de cannabis et principales victimes des effets de la drogue au volant.

Quelques 230 personnes sont tuées chaque année sur les routes de France dans des accidents directement liés à la consommation de cannabis et la moitié d'entre elles sont des jeunes de moins de 25 ans. Il faut savoir que fumer un joint avant de conduire multiplie par deux le risque d'avoir un accident, et par quinze si vous avez en plus bu de l'alcool.

Selon l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT), la drogue au volant concerne surtout les hommes de moins de 25 ans : 10,6% d'entre eux prendraient le volant après avoir consommé du cannabis.

Voyez également:

Campagne de lutte contre le cannabis au volant lancée en France
Accidents de la route: Les ravages du cannabis chez les jeunes
La conduite sous l'effet du cannabis est en hausse (Canada)
Les 15-24 ans représentent 28% des décès sur la route; campagne de prévention

Pour vous exprimer sur ce sujet, visitez notre FORUM Toxicomanies et dépendances