L'équilibre travail et vie personnelle, impossible selon 73% des Canadiens

Selon un sondage SOM réalisé pour Desjardins Sécurité Financière, 81 % des Canadiens souhaitent établir un équilibre entre leur vie personnelle et leur travail. Mais ils ne sont que 27 % à croire que cet objectif est réalisable. Seulement 17 % croient que notre société encourage l'équilibre du travail et de la vie personnelle.

Seulement 29 % des répondants estiment que leur employeur tient compte de cet équilibre.
Moins du quart des répondants se considèrent comme des bourreaux de travail. 78 % d'entre eux disent accorder plus d'importance à leur famille qu'au travail.

Questionnés sur leurs valeurs, les répondants privilégient la famille, l'honnêteté et la santé. Seulement 10 % ont mentionné le travail et 5% l'argent.

Deux travailleurs sur trois croient qu'il existe un écart entre les valeurs du monde du travail et les valeurs personnelles des Canadiens.

Questionnés sur leurs sources de stress, près d'un tiers des Canadiens mentionnent les problèmes financiers, un individu sur cinq mentionne la pression au travail.

Ce sondage, pour lequel 1508 entrevues ont été menées, a été commandé dans le cadre de la Semaine nationale de la santé mentale (7 au 13 mai) qui est une initiative de l'Association canadienne pour la santé mentale.

Sources:
Radio-Canada
CNW Telbec (Communiqués de presse)

Voyez également:

Les valeurs matérialistes nuisent au bien-être
Le travail de soir, de nuit et de fin de semaine nuisible pour la famille
Meilleurs revenus et bonheur, un lien grandement illusoire
Le coût des dettes de cartes de crédit : intérêts et santé

Pour vous exprimer sur ce sujet, visitez notre FORUM Mode vie et valeurs