Trouble bipolaire : Au-delà du lithium

Voyez également:
Alors que le carbonate de lithium s'avère d'un grand secours pour plusieurs personnes atteintes du trouble bipolaire (parfois appelé maniaco-dépression ou psychose maniaco-dépressive), ce n'est pas sans l'inconvénient de risques d'effets secondaires: notamment, possibilité de développer une hypothyroidie, tremblements, conséquences cognitives, soif excessive et gain de poids.

De meilleurs traitements dépendent d'une meilleure compréhension du mécanisme encore mystérieux par lequel le lithium réduit les bas et les hauts du trouble bipolaire.
Une équipe de chercheurs, en travaillant sur des souris, a identifié des gènes dont l'activité semble affectée par le lithium, suggérant ainsi des cibles plus directes pour des médicaments (une action plus directe avec moins d'effets secondaires).

Le lithium est connu pour inhiber la production de l'inositol monophosphate (qui joue un rôle important dans la cellule). Les chercheurs ont donc recherché quels gènes sont activés par cette inhibition.

Cela les a conduit vers des gènes que des recherches antérieures ont déjà associé à des comportements correspondant à la manie chez des rats (hyperactivité, dérèglement du système circadien). L'un de ces gènes contrôle une protéine qui agit comme récepteur d'un signal chimique qui n'est pas encore identifié. Un autre gène contrôle une protéine qui sert de signal et qui affecte l'activité de la dopamine. Deux autres gènes identifiés agiraient sur cette protéine.

Les protéines ainsi identifiées constituent pour les chercheurs des cibles prometteuses pour la recherche de médicaments plus efficaces pour le trouble bipolaire.

Voyez également:

Commentaires

Options d'affichage des commentaires

Sélectionnez la méthode d'affichage des commentaires que vous préférez, puis cliquez sur "Sauvegarder les paramètres" pour activer vos changements.

Trouble bipolaire: Au-delà du lithium

je suis bipolaire, aprés avoir eue du lithium
en première intention, je me suis tournée avec ma spy vers le dépamide , qui luime faisait pleurer sans arrêt,
d'ou changement dépakote ,je supporte bien le 250 mg mais 1/2 le matin 1/2 le midi et un le soir sinon je dors pas avec une dose plus élevée allez savoir pourquoi?
je prens parfois de l'ixel qui me booste mais pas de trop ,car là je suis en Up léger
j'ai changée de psy car celle que j'avais me disais qu'il fallait toujours conserver les doses alors que non,
il faut savoir laisser un peul'ixel et le prendre quand le manque d"énergie se fait sentir

j'aimerai le lithium, mais cela fait trop trembler pour écrire la soif non pas trop .

Je suis sans psychothérapie j'en voudrai une mais il manque de personnel en France ou alors il faut payer ,comme je suis seule, j'ai du mal à faire face aux situatiions et me met souvent j'en tire partie mantenant , je me met à dos des personnes alors que je pourrais rester tranquille je le suis maisj'ai une voisine si méchante , maintenant ,je me met de moi même et avec votre lecture des gardes -fous naturels snon je me met dans des ennuis que je ne devrais pas chercher .
voila ce que je voulais dire les médicament font du bien mais il nous faut une éducation ""bipolaire" oui! arthemis02
de plus je dois gérer avec monmari je suis séparée et tendance a téléphoner pour avoir des renseignements
lui ne veut pas ,il aime pas les femmes malades j'ai était malade physiquement pendant unlong moment il me disait de partir mais je n'ai quepeu travailler alors pas de pension

40 ans de mariage mis enl'air pour ça !!!

j'arrive a faire le deuil mais comme il est mon proprio encore pour un an , aprés je soufflerai
merci de m'avoir lue