Trop de super-aliments riches en antioxydants pourrait être nuisible

Haricots, myrtilles (bleuets), canneberges, ... trop de super-aliments riches en antioxydants pourrait causer un déséquilibre nuisible entre antioxydants et pro-oxydants, selon une étude américaine publiée dans le Journal of Applied Physiology. Les antioxydants sont notamment réputés pour ralentir les dommages aux muscles et réduire les risques de maladies cardio-vasculaires et de cancers.

David C. Poole et Steven Copp de l'Université d'état du Kansas ont étudié comment améliorer l'apport d'oxygène aux muscles lors d'activités physiques en utilisant des antioxydants. Leurs résultats montrent que trop d'antioxydants peut nuire à la fonction musculaire et augmenter la fatigue durant l'exercice.
Certains changements apportés par les antioxydants ne sont pas bénéfiques lorsqu'une personne prend de l'âge, disent les chercheurs. Ils éliminent des substances chimiques qui agissent comme vasodilatateurs, tel que le peroxyde d'hydrogène, et cela nuit à la capacité de l'organisme de fournir l'oxygène aux muscles. Ce qui fait que les personnes âgées manquent de souffle plus rapidement par exemple et cela peut les empêcher de faire de l'exercice et de rester en forme.

L'équilibre antioxydant et pro-oxydant est délicat, disent les chercheurs. Avant de recommander une plus grande consommation d'antioxydants, il serait nécessaire de mieux comprendre comment ils agissent dans les systèmes physiologiques et dans des circonstances comme l'exercice, considèrent les chercheurs.

Voyez également:

Mémoire: le jus de myrtille (bleuet) devrait-il remplacer votre jus habituel?
Qu'est-ce que la baie d'açaï ? Est-elle efficace pour maigrir?
Les bénéfices du vin rouge sur la santé cardiaque et le paradoxe français mieux compris
DOSSIER Psychomédia: Les antioxydants et la santé

Psychomédia avec sources:Telegraph.co.uk, Daily Mail