Les pommes diminuent le cholestérol

Une pomme par jour éloigne le médecin, dit le vieil adage auquel une étude présentée au congrès Experimental Biology 2011 donne raison. Une ou deux pommes par jour réduisent le niveau de cholestérol et deux autres marqueurs associés aux plaques et à l'inflammation dans les artères, réduisant ainsi les risques de maladie cardiovasculaire.

Bahram H. Arjmandi de l'Université d'État de Floride et ses collègues ont mené cette étude avec 160 femmes, âgées de 45 à 65 ans, qu'ils ont assignées au hasard à prendre des portions quotidiennes de pommes séchées ou de pruneaux séchés.

En six mois, les participantes qui prenaient des pommes ont vu leur niveau de cholestérol LDL (mauvais cholestérol) baisser de 23% et de bon cholestérol (HDL) augmenter de 4 %. Les niveaux du lipide hydroperoxide impliqué dans les plaques artérielles et la protéine C-réactive, un marqueur d'inflammation, étaient réduits du tiers environ. Elles ont aussi perdu 1,5 kilos (malgré l'apport de 240 calories). Celles qui prenaient des pruneaux ont aussi vu quelques améliorations mais pas de la même ampleur.

Les pommes sont riches en pectine, une fibre soluble qui bloque l'absorption du cholestérol. La pelure des pommes est aussi riche en polyphénols antioxydants. L'étude utilisait des pommes séchées pour plus de commodité mais les pommes fraîches devraient être encore plus bénéfiques, souligne le chercheur.

Une analyse de 80 études publiée depuis 2005 réalisée par Dianne A. Hyson de l'Université de Californie indiquait que la pomme offre également des bénéfices pour aider à réguler le niveau de sucre dans le sang (glycémie), contrôler l'appétit et protéger contre certains cancers dont celui du poumon.

Voyez également:

Medical News Today, WebMD
Tous droits réservés