Cholestérol: changements dans l'alimentation ou médicaments (statines)?

En cas d'hypercholestérolomie, c'est-à-dire de taux de cholestérol élevé, que prescrivent les médecins? Faire des changements dans le mode de vie (alimentation, activité physique), prendre des statines (médicaments anticholestérol) ou les deux? Le traitement proposé par un médecin est susceptible de varier selon le pays, selon une étude publiée dans l'International Journal of Clinical Practice.

Richard Hobbs et ses collègues de l'Université Birmingham (Royaume-Uni) ont interrogé 750 médecins de famille de 10 pays.
Un changement dans le mode de vie est la recommandation la plus fréquente en Finlande (62%), en France (50%) et au Danemark (50%) alors qu'elle est plus rare en Corée du sud (23%) et au Portugal (29%).

La recommandation d'une combinaison de changements dans le mode de vie et de médication est choisie en Finlande par 31% des médecins et en France par 36%. Elle est adoptée par 61.5% des médecins Portugais.

Les statines seules sont recommandées par 11% des médecins en France alors que 2% ne recommandent aucune action.

Selon l'enquête, seulement 47% des personnes qui consultent atteignent leur objectif de baisse du cholestérol.

Près de 6 millions de Français prennent une médication pour réduire leur hypercholestérolémie. Selon les derniers chiffres publiés par l'assurance-maladie, les statines (principaux médicaments anticholestérol) occupent le deuxième rang des dépenses pharmaceutiques (980 millions d'euros en 2006).

En 2003, une étude de la CNAM (Caisse nationale de l'assurance-maladie) concluait que 40 % des prescriptions des médicaments anticholestérol n'étaient pas légitimes "en l'état des connaissances scientifiques".

Voyez également:

Les noix améliorent le cholestérol
Huile de poisson (Oméga-3) et de levure de riz rouge pour le contrôle du cholestérol
Brusque augmentation du cholestérol à la mémopause
Le stress: un autre coupable pour le mauvais cholestérol

Psychomédia avec source:
Eurekalert