L'excès de sucre contribue au développement de l'Alzheimer

Le sucre contribuerait au développement de la maladie d'Alzheimer selon une étude américaine publiée dans le Journal of Biological Chemistry.

Le Dr. Dongfeng Cao et son équipe ont comparé deux groupes de souris, l'un buvant de l'eau et l'autre de l'eau sucrée à 10%. Cette consommation de sucre équivalait à cinq cannettes de soda sucré chez l'humain.

Après 25 semaines, les souris ayant consommé du sucre présentaient un poids supérieur aux autres de 17% et des signes précoces de diabète.
Elles avaient aussi trois fois plus de protéines bêta-amyloïdes qui constituent les plaques dans le cerveau caractérisant la maladie d'Alzheimer ainsi que 2,5 fois plus d'apolipoproteine-E, une molécule qui favorise la formation de ces plaques. Ces souris obtenaient également de moins bons résultats à des tests de mémoire et d'apprentissage.

La consommation de produits sucrés, et notamment de boissons sucrées, a beaucoup augmenté ces dernières décennies. Les chercheurs croient que contrôler cette consommation serait une façon efficace de diminuer le risque de développer la maladie d'Alzheimer.

Les chercheurs croient que les humains n'ont possiblement pas à consommer autant de sucrose pour que des changements similaires se développent car le métabolisme humain est plus lent et les sources de sucre sont plus nombreuses dans l'alimentation humaine.

Ces résultats peuvent notamment contribuer à expliquer le fait que les diabétiques de type 2 ont un risque plus élevé de développer la maladie d'Alzheimer.

Voyez également:

Les jus réduiraient de 3/4 le risque d'Alzheimer
La maladie d'Alzheimer, un diabète de type 3?
DOSSIER : Alzheimer