Autisme: manifestation dénonçant le manque de services (Québec)

Des dizaines de parents se sont rassemblés, mercredi le 23 novembre, devant les bureaux du premier ministre Jean Charest à Montréal pour dénoncer l’insuffisance des services offerts aux enfants autistes au Québec. Un article publié par Laurence Nadeau, Mère d'un enfant autiste, dans le Le Devoir décrit la situation.

"Aujourd'hui, au Québec, écrit-elle, 30 millions $ sont déboursés annuellement pour l'autisme, alors que le montant est de 170 millions en Ontario. L'Alberta, de son côté, donne aux familles depuis des années entre 30 000 $ et 80 000 $ par année pour l'accompagnement d'un enfant autiste."

"Une thérapie ABA (Applied Behavior Analysis) de 30-40 heures par semaine peut facilement coûter autour de 50 000 $ par année. Cette méthode «béhaviorale» intensive est la plus utilisée aux États-Unis pour rééduquer les petits autistes et fait l'objet d'un consensus scientifique en Amérique du Nord. Les études suggèrent de la faire de façon intensive pendant au moins deux années avant l'entrée à l'école.". (Ce style d'intervention prend différents noms: traitement comportemental intensif précoce, rééducation comportementale...)

"Mais au Québec, la stimulation ABA n'est offerte qu'en partie et uniquement dans les centres de réadaptation; cela survient après parfois des années d'attente pour un résultat de 15 à 20h par semaine maximum au lieu des 40 heures recommandées. L'enfant y a accès après un diagnostic (qui, dans notre système public, peut tomber après une attente d'un à deux ans), puis il doit attendre pour recevoir des services dans les centres de réadaptation, encore une autre année, voire plus, pour recevoir de la thérapie ABA dans les centres."

Lire l'article dans Le Devoir: Autisme - Des enfants orphelins de système de santé

Le 22 novembre, la ministre déléguée aux Services sociaux, Dominique Vien, a annoncé que le gouvernement ferait un bilan de son plan d'action concernant les troubles envahissants du développement lancé en 2003. Les recommandations du spécialiste Michel Langlais, chargé d'évaluer l'ensemble des services, sont attendues pour juin, précise Radio-Canada.

Voyez également sur Psychomédia:

Psychomédia Tous droits réservés.