Les médicaments anti-cholestérol augmenteraient le risque de diabète

Les femmes prenant un médicament anti-cholestérol de la classe des statines, tel que Tahor (Lipitor), Crestor, Zocor et Pravachol, ont un risque accru de diabète, selon une étude publiée dans la revue Archives of Internal Medicine.

JoAnn E. Manson de l'Université Harvard et Annie L. Culver de l'Université du Massachusetts ont analysé les données d'une grande étude menée avec plus de 153 000 femmes ménopausées, âgées de 50 à 79 ans au début de l'étude, suivies pendant 12 ans.

L'ensemble des médicaments anti-cholestérol augmentait de 48% le risque de diabète, ce qui est concordant avec les résultats d'études précédentes. Des chercheurs non impliqués dans cette étude estiment que ces résultats devraient être valables pour les hommes également, rapporte le Los Angeles Times.

Les chercheurs souhaitent que ces résultats incitent à considérer soigneusement les facteurs de risque avant d'initier un traitement avec ces médicaments et à être très attentifs à d'éventuels symptômes de diabète chez les personnes qui prennent déjà ces médicaments. Ils rappellent aussi que pour les personnes en santé ayant un niveau de cholestérol élevé, des changements dans l'alimentation et le niveau de sédentarité sont les premières mesures à adopter.

Le Tahor ou Lipitor (atorvastatine) est le médicament le plus vendu au monde. Le Crestor (rosuvastatine) est le sixième.

Voyez également:

Psychomédia avec source: Los Angeles Times. Tous droits réservés.