Les diagnostics de trouble déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) sont en constante augmentation au Québec selon un rapport de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) rendu public le 24 avril 2019.

En 2015-2016, il y avait au Québec 240 535 personnes, âgées de 1 à 24 ans, ayant un diagnostic de TDAH. (Critères diagnostiques du TDAH)

La prévalence à vie s’établit à 11,3 % avec un ratio de deux garçons pour une fille.

La proportion de personnes avec TDAH diffère selon l’âge et varie entre les régions, allant de 6,9 % à 16,6 %.

« Les différences interrégionales pourraient être associées, en partie, à la disponibilité des ressources et des équipements en santé, et aux trajectoires de soins dans les régions qui conduiraient à une sous ou sur évaluation des cas de TDAH. »

Les données « indiquent une prévalence moindre du TDAH chez les personnes issues de familles très favorisées sur le plan matériel (scolarité, emploi et revenu) ». Aucune différence n’a été observée en ce qui concerne la structure familiale et l'état matrimonial.

Le taux d’incidence (nouveaux cas dans une année) du TDAH s’élevait à 1,3 % en 2015-2016 au Québec, les garçons étant plus diagnostiqués que les filles.

Toutefois, cet écart de taux entre les deux sexes se réduit avec l’avancement en âge pour atteindre à peu près un ratio égal à 1 chez les 18-24 ans.

Pour plus d'informations sur le TDAH, voyez les liens plus bas.

Psychomédia avec source : INSPQ.
Tous droits réservés