Rechutes en dépression: thérapie familiale plutôt que hausse d'antidépresseurs

Mise à jour 5 septembre 2009

Voyez également:
DOSSIER: La psychothérapie pour le traitement de la dépression
La dépression comme processus d'adaptation: implications pour la psychothérapie

La thérapie familiale est plus efficace que la simple augmentation de la dose d'antidépresseur pour éviter les rechutes lors d'un traitement à long terme d'une dépression majeure sévère, selon une récente recherche publiée dans le Journal of Clinical Psychiatry.

"Ces résultats illustrent l'importance des événements de la vie et de l'équilibre familial
chez les personnes traitées pour des épisodes répétés de dépression", commente Dr. Giovanni A. Fava de l'Université de Bologne (Italie), principal auteur de la recherche.

"Si une personne prend des antidépresseurs mais vit beaucoup de stress, particulièrement à l'intérieur de la famille, elle a besoin d'une aide à ce niveau et non pas de plus de médicaments", considère le chercheur.

L'équipe de recherche a recruté 20 personnes ayant fait une rechute en dépression malgré une bonne adhérence au traitement par antidépresseur.

La moitié des participants maintenaient le dosage de leur antidépresseur tout en participant avec leur conjoint(e) à 6 sessions d'une heure (aux deux semaines) de thérapie familiale. Les conjoints discutaient avec un clinicien pour identifier les problèmes familiaux et les événements liés à la rechute et développer des étapes de résolution de problèmes pour composer avec ces situations.

Pour les dix autres participants, le dosage de leur antidépresseur était augmenté et ils recevaient du support et des conseils au besoin durant six sessions de 30 minutes aux deux semaines.

Durant la période d'un an qu'a duré la recherche, 7 personnes sur 10 dans chacun des groupes ont surmonté l'épisode dépressif.

Mais seulement une des 7 personnes dans le groupe d'intervention familiale a rechuté durant cette période comparativement à 6 dans le groupe de comparaison.

Les rechutes peuvent souvent être associées à un événement spécifique de la vie, tel que la retraite ou des changements dans la famille, commentent les chercheurs. Ils recommandent que l'efficacité de l'intervention familiale pour les personnes souffrant d'épisodes de dépression majeure récurrents soit testée sur de plus grands groupes.

Voyez également:

Quels sont les diagnostics de dépression?
Quelle est l'efficacité des antidépresseurs ?
DOSSIER: Dépression
DOSSIER : Antidépresseurs

Pour vous exprimer sur ce sujet, visitez notre FORUM Dépression et Relations.