Le temps passé en famille diminue (Canada)

Le temps passé en famille a diminué en 20 ans pour les gens qui travaillent, selon une nouvelle étude de Statistiques Canada publiée dans Tendances sociales canadiennes. En 2005, la moyenne du temps passé en famille les jours de travail était d'environ 3 heures et 1/2 pour les femmes et les hommes exerçant un emploi, ce qui représente une baisse de 39 minutes en 20 ans pour les femmes et de 45 minutes pour les hommes.
Les participants à cette étude tenaient un journal du temps consacré à différentes activités au cours d'un jour donné. Pour chaque activité, ils indiquaient s'ils étaient seuls, en compagnie de membres de leur famille ou avec d'autres personnes.

L'augmentation du temps consacré à un emploi rémunéré explique 39% de cette diminution du temps en famille. Par exemple, les travailleurs consacrant entre 9 et 10 heures par jour à leur emploi rémunéré passaient 52 minutes de moins en famille que ceux y consacrant entre 7 et 8 heures.

De 1986 à 2005, le temps consacré au travail rémunéré est passé de 8,4 heures à 8,9 heures par jour, incluant le lunch et les pauses, soit une augmentation d'une demi-heure.

La proportion de travailleurs consacrant de longues heures au travail rémunéré a aussi augmenté. Par exemple, en 1986, environ 17 % d'entre eux consacraient 10 heures ou plus à leur travail. En 2005, cette proportion s'était élevée à 25 %.

Les changements concernant l'écoute de la télévision et les habitudes entourant les repas sont deux autres facteurs ayant contribué au déclin du temps passé en famille.

En 1986, plus les travailleurs écoutaient la télévision pour un jour donné, plus ils passaient de temps en famille. Mais les habitudes télévisuelles ont changé ces 20 dernières années. Le temps moyen passé à écouter la télévision a diminué d'environ 15 minutes, passant de 95 minutes en 1986 à 79 minutes en 2005. Et les gens l'écoutent davantage seuls. Ce qui explique 24% de la diminution du temps en famille.

Le troisième facteur en importance est la plus grande tendance à manger seuls. En 2005, 42 % des travailleurs avaient pris au moins un repas seuls, en dehors des heures au travail, comparativement à 28 % en 1986.

Les travailleurs ayant des enfants de moins de cinq ans passaient plus de temps en famille que ceux vivant avec un conjoint, mais sans enfants. Lorsque des enfants, en particulier en bas âge, étaient présents, les femmes passaient environ trois quarts d'heure de plus en famille que les hommes.

Cette recherche ne concernait pas le temps passé en famille lors des journées de congé des travailleurs.

Source: Le Quotidien (Statistiques Canada), 13 février 2007

Voyez également:

Le travail de soir, de nuit et de fin de semaine nuisible pour la famille
Les compressions d'effectifs entraînent des problèmes de santé (Canada)
Voyagement pour le travail = stress, fatigue et moindre qualité de vie
Les valeurs matérialistes nuisent au bien-être
Les longues heures de travail sont néfastes pour la santé
Les gens auraient de moins en moins d'amis

Pour vous exprimer sur ce sujet, visitez notre FORUM Relations familiales