Fibromyalgie et fatigue chronique: un lien biologique possible identifié

Une récente recherche de l'Université de l'Iowa révèle un lien biologique entre douleur musculaire et fatigue qui peut aider à expliquer pourquoi plus de femmes que d'hommes ont des diagnostics reliés à la douleur chronique et à la fatigue comme la fibromyalgie et le syndrome de fatigue chronique.

Kathleen Sluka et ses collègues ont trouvé, en travaillant sur des souris, qu'une protéine impliquée dans la douleur musculaire agissait en conjonction avec l'hormone mâle testostérone pour protéger contre la fatigue musculaire.
La douleur chronique et la fatigue se produisent souvent ensemble. Jusqu'à trois personnes sur quatre avec des douleurs musculo-squelettiques généralisées chroniques rapportent ressentir de la fatigue; et 94% des personnes ayant un syndrome de fatigue chronique rapportent de la douleur musculaire. Les femmes représentent la majorité des personnes souffrant de ces deux conditions.

Les chercheurs ont comparé la fatigue musculaire causée par l'exercice chez des souris mâles et femelles avec ou sans la protéine ASIC3 que des recherches précédentes ont montré être impliquée dans la douleur musculo-squelettique.

Les souris mâles avec la protéine étaient moins fatiguées que les souris femelles par l'exercice. Mais les souris mâles sans la protéine étaient aussi fatiguées que les souris femelles.

Par ailleurs, quand les souris femelles avec la protéine recevaient de la testostérone, leurs muscles devenaient aussi résistants à la fatigue que les souris mâles normales. Par contre les souris femelles qui n'avaient pas la protéine, n'étaient pas aidées par la testostérone.

"Les différences de fatigue entre les mâles et les femelles dépendaient de la présence à la fois de la testostérone et de la protéine, ce qui suggère que la testostérone et la protéine doivent interagir pour protéger contre la fatigue, dit Sluka.

Ces différences peuvent aider à expliquer la prédominance des femmes dans des conditions de douleurs chroniques associées à la fatigue.

"Notre but à long terme est de parvenir à de meilleurs traitements pour la douleur chronique musculo-squelettique et pour la fatique", expliquent les chercheurs.

La recherche est publiée dans l'American Journal of Physiology.

Voyez également:

Qu'est-ce que le syndrome de fatigue chronique?
Fatigue chronique: synthèse des recherches sur les causes et traitements
Le syndrome de fatigue chronique lié à la réaction de l'organisme au stress
Un virus lié au syndrome de fatigue chronique
Qu’est-ce que la fibromyalgie?
Fibromyalgie: Quels sont les médicaments utilisés?
DOSSIER : Fibromyalgie