Le Lyrica n'obtient pas d'autorisation pour la fibromyalgie en Europe

L’Agence européenne des médicaments (EMEA) a refusé au laboratoire Pfizer l’extension des indications du Lyrica (prégabaline) pour le traitement de la fibromyalgie en Europe. Le Lyrica a été approuvé pour cette utilisation aux États-Unis en 2007.

La prégabaline, autorisée en Europe depuis juillet 2004, a une action analgésique, antiépileptique (anticonvulsivante) et anxiolytique. Elle est indiquée dans le traitement de la douleur neuropathique (résultant de dommages aux nerfs, fréquente chez les diabétiques), des crises d’épilepsie partielle résistantes au traitement classique et du trouble anxieux généralisé (aussi appelé anxiété généralisée).
La prégabaline a une structure proche du GABA, un neurotransmetteur cérébral à action sédative. Le mode d'action exact de la prégabaline n'est pas complètement compris mais on estime qu'elle affecte l'entrée du calcium dans les cellules nerveuses. Cela réduit l'activité de certaines de ces cellules dans le cerveau et la moelle épinière, réduisant la libération d'autres neurotransmetteurs.

Le Committee for Medicinal Products for Human Use (CHMP) a évalué que l'efficacité du Lyrica n’était pas suffisamment démontrée à court et à long termes. Il n'y avait pas de réduction de la douleur ou d'autres symptômes consistante dans les études à court terme. Les changements dans les symptômes n'étaient pas en relation avec la dose reçue. Le maintien des effets à long terme n’était pas démontré. Le CHMP a aussi fait valoir que la sécurité et l'efficacité n'avaient pas été démontrées chez des patients européens.

Psychomédia avec sources:
santé log
Emea


Voyez également:

Le Lyrica autorisé pour la fibromyalgie aux États-Unis (2007)
Vaste fraude, essais truqués d'un influent chercheur: Lyrica, Effexor concernés
Fibromyalgie: Quels sont les médicaments utilisés?
DOSSIER: Fibromyalgie