Fibromyalgie: les antidépresseurs Ixel et Cymbalta réduiraient la douleur

Deux antidépresseurs, le duloxétine (Cymbalta) et le milnacipran (Ixel), amenaient une réduction de la douleur chez des personnes atteintes de fibromylgie dans deux études présentées au congrès de l'American Academy of Pain Medicine.

Une méta-analyse de 4 essais cliniques a montré que les personnes atteintes de fibromyalgie et de dépression majeure obtenaient une amélioration de la douleur et des symptômes dépressifs avec l'antidépresseur duloxétine (Cymbalta).
Les essais, analysés par Lauren B. Marangell, chercheur chez Eli Lilly & Co et ses collègues, comparaient le duloxétine à un placebo chez 350 personnes atteintes de fibromyalgie et de dépression. Environ la moitié ont connu une amélioration d'au moins 30% de la douleur; 35% à 40% ont connu une amélioration d'au moins 50%.

L'analyse montre que 69% de la réduction de la douleur était attribuable à un effet direct et 31% à l'effet sur la dépression (mesurée au moyen de l' Échelle de Hamilton ou de l' Inventaire de dépression de Beck). L'amélioration de l'humeur était expliquée à 60% par un effet direct et 40% par un effet sur la douleur.

Dans une autre étude, Aroon Datta, chercheur chez Forest Laboratories, a comparé le milnacipran (Ixel) à un placebo avec 900 personnes. Après 15 semaines de traitement, le médicament amenait une réduction de la douleur d'au moins 30% chez la moitié des participants et une réduction d'au moins 50%, 30% des jours, chez 35% à 40% d'entre eux.

Le milnacipran (sous le nom de Savella) a obtenu une autorisation de mise en marché pour le traitement de la fibromyalgie en 2009 aux États-Unis.

Voyez également:

Quels sont les médicaments utilisés pour le traitement de la fibromyalgie?
Dossier : Fibromyalgie

Psychomédia avec source:
Medpage Today