Les Français n'ont jamais été aussi pessimistes depuis 1978 mais...

Les Français conservent, de très loin, leur titre de champions internationaux du pessimisme économique pour 2012, selon un sondage Gallup - BVA réalisé pour Le Parisien et Aujourd'hui en France auprès de 45 000 personnes dans 51 pays. Huit Français sur 10 disent s'attendre à une année économiquement difficile.

Le pessimisme des Français s'est accru, par rapport à l'an dernier, pour atteindre le niveau le plus faible jamais enregistré depuis le début des enquêtes annuelles du réseau Gallup en 1978 (lors du deuxième choc pétrolier).

Les Français sont suivis par les Irlandais, les Autrichiens et les Belges. Les neuf premières places du classement sont occupées par des pays européens. L'Europe "mène en matière de désespoir" (-45), suivie par l'Amérique du Nord (-25) alors que le reste du monde demeure globalement optimiste, l'Afrique en tête (+51), suivie par l'Asie (+5), résume l'enquête. Les Nigeriens, dont le pays est la troisième économie africaine, sont les plus optimistes internationalement, devant les Vietnamiens et les Ghanéens.

Les Français seraient toutefois "loin de détester leur présent, mais, cela devient une constante : ils n’imaginent plus de lendemains meilleurs", indique l'étude.

Un contraste est constaté entre les perceptions « macro » et micro, c'est-à-dire que les Français sont plus confiants pour eux-mêmes personnellement que pour le monde ou pour leur pays, même si les deux sont évidemment liés. (L'Europe de l'ouest obtient au niveau de l'espoir personnel un score de -10 et l'Amérique du Nord de +7.)

Les Français, rappelle Le Figaro, attribuaient une note de 7,3 sur 10 à leur niveau de satisfaction dans la vie, selon une récente enquête de l'Insee. La satisfaction augmentait avec le niveau de vie, et les conditions de vie matérielles étaient, parmi les facteurs mesurés, celui qui influençait le plus le bien-être ressenti. L'adage "l'argent fait le bonheur" ne serait donc pas erroné.

Comme la courbe du bonheur, la courbe de satisfaction dans la vie ressemblerait à un «U»: «Élevée dans la jeunesse, elle baisse autour de 40 ans pour remonter ensuite jusqu'à 70 ans.»

Voyez également:

Illustration : Baromètre de l'espoir personnel, qui est plus positif que l'espoir économique pour le pays.

Psychomédia avec sources: BVA, Le Figaro. Tous droits réservés.