Consommation d'anxiolytiques et somnifères: des mesures prochaines de l'Afssaps

L'Afssaps, l’agence française du médicament, publiera dans quelques semaines un rapport sur l’état des lieux de la consommation de médicaments anxiolytiques (benzodiazépines), sédatifs, hypnotiques (somnifères) et myorelaxants. Et elle lancera une nouvelle campagne d’information. Ces médicaments, indique le Pr Dominique Maraninchi, directeur de l'Agence, dans un interview accordé au magazine Sciences et Avenir, sont "très utiles sur un laps de temps court (mais) comporte un risque d’addiction qui s’installe parfois très vite".

Cette annonce fait suite à la publication d'un article par le magazine rapportant une étude française indiquant que ces médicaments sont liés à un risque accru de développement de démence (dont la maladie d'Alzheimer).

L'agence compte aussi sécuriser la prescription de ces molécules en contrôlant et limiter leur accès. Enfin, la balance bénéfices-risques de certains de ces médicaments sera réévaluée.

Voyez également: