Traitement de l'Alzheimer: l'anticancéreux bexarotène en demande

Mise à jour (mai 2013): Anticancéreux bexarotène (Targretin) contre l'Alzheimer : espoir déçu.

La publication jeudi dernier, dans la revue Science, d'une étude menée sur des souris, qui montrait que le médicament anticancéreux bexarotène (Targetin) pouvait faire reculer la maladie d'Alzheimer, a suscité beaucoup d'espoir chez des personnes atteintes de la maladie et leurs familles, rapportent des journaux américains. Plusieurs réclament le médicament prescrit off label (hors indication).

Chez la souris, en l'espace de quelques jours, le médicament avait fait disparaître la moitié des plaques bêta-amyloïdes (accumulation de protéines amyloïdes) qui sont caractéristiques de la maladie. Et, les souris présentaient des améliorations de la mémoire, des capacités cognitives, du comportement social et du sens de l'odorat.

Le médicament, commercialisé par compagnie Eisai Co. basée au Japon, est utilisé pour le traitement d'une forme de cancer de la peau. Les experts avertissent que plus de recherches sont nécessaires pour déterminer si le médicament est efficace chez l'homme et quelle serait la posologie. La liste des médicaments qui ont semblé prometteurs chez la souris mais désappointant chez l'humain est longue.

Les principaux effets secondaires du Targretin seraient notamment les maux de tête, la fatigue, la nausée, la dépression, la perte de cheveux, les éruptions cutanées, hausse du cholestérol et des triglycérides, prise de poids.... Les effets d'une utilisation chronique sont inconnus, souligne l'expert du cancer de la peau Keith Flaherty de l'Université Harvard, dont les propos sont rapportés par le Wall Street Journal. Le médicament pourrait aussi interagir avec les nombreux médicaments que prennent les personnes âgées.

"Ce serait actuellement vraiment contraire à l'éthique pour un médecin de prescrire le médicament et, je crois, une folie de la part du patient de le prendre", a déclaré William Thies, directeur médical et scientifique pour l'Alzheimer's Association à ABC News. Le coût du médicament est également exorbitant.

Les auteurs de l'étude, Daniel Wesson, Paige Cramer et Gary Landreth de l'Université Case Western (Cleveland, Ohio) prévoient débuter un essai chez 12 personnes le mois prochain. Si tout va bien, ils souhaiteraient concevoir une version du médicament qui serait efficace à des doses plus faibles afin de minimiser les effets secondaires.

Le dernier médicament approuvé pour l'Alzheimer par la Food and Drug Administration (FDA) est la mémantine (Ebixa) en 2003.

Informations sur le baroxène sur le site des National Institutes of Health (en anglais).

Voyez également:

Psychomédia avec source: ABC News, Wall Street Journal. Tous droits réservés.