La dangerosité de l'antidiabétique Mediator suspectée depuis 1998 (France)

Le médicament Mediator (benfluorex) prescrit comme antidiabétique et comme anorexigène (coupe faim) était suspecté de dangerosité par l'Afssaps, l'agence du médicament, depuis 1998, selon des informations rapportées dans différents media rassemblée par le journal Le Monde.

L'avocat de victimes du Médiator, Me Charles Joseph-Oudin, a révélé mercredi sur France Info, rapporte le journal, qu'un document de l'Afssaps faisait état de "suspicion" à l'égard de cet antidiabétique dès 1998.

Dès avril 1998, le comité technique de pharmacovigilance de l'Agence notait que le Mediator avait des liens très étroits avec l'Isoméride. "Compte tenu de la suspicion, le comité technique demandait des enquêtes officielles pour établir les liens possibles entre les valvulopathies observées et le médicament Médiator (...)"

Un compte-rendu de procès verbal daté du 30 avril 1998 du comité technique de pharmacovigilance de l'Agence, que s'est procuré Le Figaro, confirme ces dires: "On ne peut écarter la possibilité d'une déviation de l'utilisation du benfluorex comme anorexigène étant donné que l'indication « adjuvant de régime » entretient une certaine ambiguïté. De plus, la métabolisation du benfluorex dans l'organisme entraîne la formation de norfenfluramine, métabolite apparenté à la fenfluramine, elle-même impliquée dans l'apparition d'hypertensions pulmonaires graves ».

De son côté, le Canard enchaîné a fait état mercredi d'un "document préparatoire" à une réunion de la Commission de transparence de la Haute Autorité de santé (HAS), en date du 12 avril 2006, pointant les dangers du Mediator: "En Espagne, la survenue sous benfluorex de troubles cardiaques graves, semblables à ceux observés avec la fenfluramine (Ponderal) et la dexfenfluramine (Isoméride), est à l'origine du retrait du marché", selon un extrait du document. (L'Isoméride et le Pondéral ont été retirés du marché français en 1997.)

Il aura fallu l'acharnement d'une neuropneumologue du CHU de Brest, la Dre Irène Frachon, pour que l'Afassaps retire le médicament en 2009.

Une histoire instructive à suivre pour les consommateurs de médicaments...

Le Médiator appartient à la classe des inhibiteurs d’alpha-glucosidase. (Voyez: Quels sont les médicaments utilisés pour le traitement du diabète de type 2?)

Voyez également:

Mediator: quelle leçon pour le consommateur?
La plupart des gens ne s'informent pas assez pour prendre part aux décisions médicales les concernant
IGAS: nécessité de diminuer l'influence des labos sur les médecins
Retrait du marché européen des antidiabétiques Avandia, Avandamet et Avaglim (à base de rosiglitazone)

Psychomédia avec sources:
Le Monde, Le Figaro
Tous droits réservés