Des génériques du Mediator autorisés un mois avant leur retrait

L'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a autorisé le 7 octobre 2009 la mise sur le marché de génériques de l'antidiabétique Mediator, et ce alors qu'elle retirait ce dernier et ses génériques du marché, un mois plus tard, le 12 novembre, souligne Le Figaro.

Le 7 octobre, malgré que la commission nationale de pharmacovigilance de l'Afssaps ait conclu le 29 septembre qu'il n'était pas possible de laisser les patients face au risque du Mediator, une autorisation de mise sur le marché (AMM) est délivrée pour deux génériques des laboratoires Mylan et Qualimed, respectivement Benfluorex Mylan et Benfluorex Qualimed. Et ce, alors que, comme le documentent bien les média actuellement, les éléments qui ont justifié le retrait du médicament étaient déjà connus.

Par ailleurs, un article du Parisien montre que des dérives de médecins qui prescrivaient du Mediator comme coupe-faim étaient connues. Selon des décisions du Conseil national de l’ordre des médecins, rapporte le journal, 84 praticiens ont été condamnés à des suspensions temporaires d’exercice depuis 2001 parce qu’ils administraient à tort du Mediator à des personnes voulant maigrir.

Pour une historique de l'affaire Mediator de mars 2009 au 30 nov. 2009, voyez l'article du Figaro. Pour une historique depuis 1970, voyez l'article Benfluorex sur Wikipédia.

Voyez également:

Médicaments dangereux sur le marché: il y aura d'autres Mediator (Formindep)
10 médicaments à retirer du marché recensés par l'Express
Diabète de type 2: Mediator, Avandia ... et Actos (pioglitazone)?
La plupart des gens ne s'informent pas assez pour prendre part aux décisions médicales les concernant
Traitement du diabète de type 2: quels sont les médicaments utilisés?

Psychomédia avec sources:
Le Figaro, Le Parisien
Tous droits réservés