Des experts en faveur de l'hormonothérapie pour les symptômes de ménopause

Voyez également:
Perdre du poids à la ménopause
Quels compléments et produits à base de plantes sont efficaces pour la ménopause?

L'hormonothérapie est une option à court terme viable et sûre pour le traitement des symptômes de ménopause ou de postménopause, selon la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada (SOGC) qui a publié de nouvelles directives cliniques et une mise à jour des données de recherche sur la ménopause (1).

Le groupe d'experts considère le traitement hormonal comme une option sûre et justifiée pourvu qu'elle soit mise en oeuvre au début de la ménopause et qu'elle serve, dans un court terme (5 ans), à soulager des symptômes occasionnant des difficultés (bouffées de chaleur, sueurs nocturnes, ...).
L'étude Women's Health Initiative (WHI) publiée en 2002 qui établissait un lien entre hormones de substitution et cancer du sein a entraîné une diminution drastique du recours à ce traitement. Les résultats de cette recherche sont maintenant mieux compris, explique Dr Robert Reid de l'Université Queen's (Ontario, Canada), auteur principal de la mise à jour. Cette recherche avait été menée avec des femmes en grande proportion âgées de 60 à 70 ans.

Or, de plus en plus de compte rendus de recherches soulignent un lien entre le moment du début de l'administration d'oestrogènes et les risques de cancer du sein, de cardiopathie et de déclin des fonctions cognitives", explique Dr Jennifer Blake du Women's College Hospital de Toronto, coauteur de la mise à jour.

Par exemple, une étude de la WHI a attribué, faussement, des risques cardiovasculaires constatés chez les femmes plus âgées aux femmes nouvellement ménopausées. Une autre étude rapportée récemment par les média sur le déclin des fonctions cognitives a été réalisée avec des femmes plus âgées qui n'avaient pas été soumises à l'administration d'estrogènes avant l'âge de 65 ans.

La Société des obstétriciens et gynécologues recommande aux médecins de suggérer, aux femmes aux prises avec des symptômes ménopausiques qui causent problème, l'hormonothérapie pendant 4 à 5 ans ou jusqu'à ce que les symptômes s'estompent.

Elle rappelle aussi que les femmes ménopausées qui veulent éviter les symptômes incommodants devraient tout d'abord améliorer leurs habitudes de vie: contrôler leur poids, arrêter de fumer et faire de l'exercice.

Voyez également:

Compléments et phytothérapies pour la ménopause: qu'en disent les recherches?
Perdre du poids à la ménopause
DOSSIER: Ménopause (symptômes, traitements, alimentation, poids, ...)

(1) Publié dans le Journal d'obstétrique et gynécologie du Canada (JOGC).

Psychomédia avec source:
CNW Telbec (Communiqué de presse de la SOGC)