Mise à jour 2015 - Voici les critères diagnostiques (dont les symptômes) du DSM-5 (1) pour le trouble de la personnalité évitante (traduction libre de Psychomédia). Ces critères sont demeurés les mêmes que ceux du DSM-IV.

Il s'agit d'un mode général d'inhibition sociale, de sentiments de ne pas être à la hauteur et d'hypersensibilité au jugement négatif d'autrui qui apparaît au début de l'âge adulte et est présent dans des contextes divers, comme en témoignent au moins 4 des manifestations suivantes:

1. le sujet évite les activités sociales professionnelles qui impliquent des contacts importants avec autrui par crainte d'être critiqué, désapprouvé ou rejeté

2. réticence à s'impliquer avec autrui à moins d'être certain d'être aimé

3. est réservé dans les relations intimes par crainte d'être exposé à la honte et au ridicule

4. craint d'être critiqué ou rejeté dans les situations sociales

5. est inhibé dans les situations interpersonnelles nouvelles à cause d'un sentiment de ne pas être à la hauteur

6. se perçoit comme socialement incompétent, sans attrait ou inférieur aux autres

7. est particulièrement réticent à prendre des risques personnels ou à s'engager dans de nouvelles activités par crainte d'éprouver de l'embarras.

Les critères diagnostiques généraux d'un trouble de la personnalité doivent aussi être rencontrés.

Il y a un chevauchement important entre personnalité évitante et phobie sociale de type généralisé, au point que les deux diagnostics sont peut-être des manières différentes de considérer des affections identiques ou similaires.

(1) DSM-5, 5e édition du Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (« Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders »), publiée par l'American Psychiatric Association en 2013.