Maigrir : l'importance des aliments sains à la vue et rapidement prêts

Avoir à la vue et à la portée des aliments sains et rapidement prêts peut faire une différence significative pour qui veut maigrir. Ce qui amène à trop manger n'est pas surtout la faim ou les aliments savoureux, selon Brian Wansink, auteur de "Mindless Eating" (Manger sans y penser), mais plutôt la visibilité et l'accessibilité facile des aliments ou leur commodité.

Par exemple, dans une étude, il a placé des pots de bonbons au chocolat dans les cubicules d'employées de bureau.
Quelques jours plus tard, il a éloigné les bonbons de six pieds. Le simple fait que les chocolats étaient plus près amenait, en moyenne, à en manger cinq de plus par jour. Ce qui représentait 124 calories par jour ou 5,5 kilos par année.

"Quand un aliment est très visible, à chaque fois que nous le voyons, nous devons prendre une décison. Est-ce que je veux en manger ou non? Nous pouvons dire 'non' 27 fois. Mais à la 28 ième fois ou la 29 ième, nous pouvons commencer à dire 'peut-être'. Et à la 30 ième, 31 ième, dire 'pourquoi pas, j'ai faim' ", dit Wansink.

"La facilité exerce un effet semblable. Si c'est facile et qu'il n'y a rien pour nous arrêter, nous continuons jusqu'à ce que quelque chose nous dise d'arrêter."

Un exemple de cette idée est illustré par l'expérience suivante. Wansink a divisé un groupe de 150 participants en 3 sous-groupes, leur donnant soit une boîte de chips dont tous les 7 ièmes étaient colorés rouge, soit une boîte où tous les 14 ièmes étaient colorés rouges, soit une boîte sans chips colorés.

Les participants ayant reçu une boîte sans chips colorés ont mangé en moyenne 23 chips, ceux ayant une boîte avec les 14 ièmes chips colorés en ont mangé 15 et ceux ayant une boîte avec les 7 ièmes chips colorés en ont mangé 10.

Les chips rouges fournissaient ce que Wansink appelle un "point de pause", une interruption qui amène la personne à se demander si elle veut en manger davantage.

Pour cette raison, dit-il, les contenants de chips ou de biscuits à 100 calories aident 70% des gens à manger moins. Quand ils ont fini le contenant, ils font une pause et se demandent s'ils en veulent encore.

Ses études montrent que les gens mangent plus quand:
    - les plats de service sont sur la table;
    - ils mangent directement du sac ou du carton;
    - ils mangent dans une grande assiette ou un gros contenant;
    - ils mangent devant la télévision, en auto ou avec des amis (car leur esprit est occupé, ce qui empêche de se demander s'ils veulent continuer à manger).
"Ce qui influence vraiment ce que l'on mange, ce sont la visibilité et la facilité." Alors, conseille-t-il, pour favoriser le contrôle du poids, il est aidant de garder des aliments sains à la portée.

"Nous voulons quelque chose qui est facile. Si les fruits et légumes sont à la vue et à la portée, il y a beaucoup plus de chance que nous en prenions que du gâteau emballé dans le congélateur."

Voyez également:


Psychomédia avec source: CNN