L'efficacité de différents régimes pour maigrir liée au profil génétique

Les personnes qui suivent un régime amaigrissant qui correspond le mieux à leur profil génétique perdent deux ou trois fois plus de poids, selon une étude présentée lors d'une conférence de l'American Heart Association.

Le champ émergeant de la "nutrigénomique" examine comment l'alimentation interagit avec les gènes.

Les chercheurs de l'Université Standford, ont mené cette étude avec 101 femmes qui, pendant un an, suivaient un régime faible en glucides (low-carb), faible en glucides et élevé en protéines (tel que le régime Dukan), faible en gras (low-carb) ou très faible en gras.
Les participantes étaient réparties en trois groupes selon leurs génotypes: réactif à un régime faible en glucides, réactif à un régime faible en gras ou réactif à un régime équilibré.

Ceux qui suivaient un régime qui était compatible avec leur génotype ont perdu 2 à 3 fois plus de poids.

Ces résultats, disent les chercheurs, sont préliminaires et doivent être confirmés par d'autres études avant qu'ils puissent être utilisés commercialement.

Le génotype était déterminé selon un test mis au point par Interleukin Genetics Inc. dont les actions ont monté de 16% jeudi suite à la publication de ces résultats.

Voyez également:

Maigrir avec un régime faible en gras (low-fat) ou faible en glucides (low-carb)?
Adapter l'alimentation selon le profil métabolique
DOSSIER Psychomédia: Les régimes amaigrissants
DOSSIER Psychomédia: Comment maigrir sainement

Psychomédia avec source:
BBC, GenomeWeb Daily News