Le médicament pour maigrir Qsymia (Qnexa) rejeté par la FDA (États-Unis)

La Food and Drug Administration (FDA), l'autorité américaine du médicament, a rejeté jeudi la demande d'autorisation de mise sur le marché du Qnexa (appelé Qsymia depuis juillet 2012), le médicament anti-obésité du laboratoire Vivus en raison des risques pour la santé. En conférence de presse devant les investisseurs, des responsables de Vivus ont toutefois indiqué qu'ils étaient confiants de pouvoir répondre aux questions de la FDA concernant les risques de malformation congénitale et les risques cardiaques.

Le Qnexa est une combinaison de deux médicaments déjà sur le marché, la phentermine (dérivé de l'amphétamine, utilisé pour réduire l'appétit) et le topiramate (Topamax, un antiépileptique).
La semaine dernière, la FDA a également rejeté le Lorcaserin du laboratoire Arena Pharmaceuticals en raison d'une efficacité modeste et d'un risque potentiel de cancers. Le Lorcaserin est une combinaison de benzazépine et d'hydrochloride. Il affecte le neurotransmetteur sérotonine en ciblant sélectivement un récepteur spécifique de celui-ci qui est associé à la faim, ce qui, indique le fabricant, permettrait d'éviter les effets secondaires cardiaques observés avec d'autres médicaments ciblant la sérotonine ainsi que de potentiels effets indésirables psychiatriques.

Voyez également:

Quels sont les médicaments pour maigrir?
Coupe faim, brûleurs et bloqueurs de graisse, ... : quels sont les produits vendus pour maigrir?

Psychomédia avec source:
Los Angeles Times
Tous droits réservés