Des chercheurs proposent un modèle psychologique du « pourquoi » et du « comment » du fonctionnement des personnes narcissiques.

Leurs travaux sont publiés dans la revue Perspectives on Psychological Science (janvier 2020).

Se centrant sur l'aspect de grandiosité du narcissisme et en s'inspirant des théories de la psychologie évolutionniste et motivationnelle, Stathis Grapsas et Jaap J. A. Denissen du département de Psychologie de l'Université de Tilbourg (Pays-Bas) et ses collègues (1) proposent que le narcissisme s'enracine dans un désir de statut social. (Le statut social représente-t-il une motivation humaine fondamentale ?)

Le narcissisme grandiose est un trait de personnalité caractérisé par des croyances de supériorité personnelle et un sentiment de droit à un traitement spécial. Les narcissiques ont tendance à faire des efforts pour impressionner les autres : ils soignent souvent leur apparence pour capter l'attention, se vantent et font étalage de leurs talents et de leurs capacités devant les autres. Ils sont aussi souvent combatifs avec les autres et sont ainsi souvent perçus comme des personnes qui affrontent, insultent, rabaissent et intimident.

Le modèle postule que les narcissiques sont animés par un désir de statut qui domine et supplante les autres motivations, telles que celle d'affiliation. Il décrit un ensemble de processus interconnectés d'autorégulation par lesquels les ils recherchent le statut social dans leurs transactions moment par moment avec leur environnement.

Selon les situations, décrit-il, ils s'engagent dans des comportements d'autopromotion (visant à augmenter leur propre statut) ou de rabaissement des autres (visant à diminuer leur statut).

Les narcissiques choisissent des situations qui leur permettent d'obtenir un statut. Ils sont attentifs aux indices liés à leur statut et à celui des autres dans ces situations et, sur la base de ces indices, ils évaluent s'ils peuvent élever leur statut ou réduire celui des autres. En fonction de cette évaluation, ils s'engagent dans l'autopromotion (voie de l'admiration) ou le rabaissement (voie de la rivalité).

Chaque parcours a des conséquences uniques sur la façon dont les narcissiques sont perçus par les autres, ce qui façonne leur statut social au fil du temps.

Dans les situations axées sur l'affiliation, comme les amitiés, on attend souvent à ce que les gens cherchent à créer des liens interpersonnels, et moins à ce qu'ils poursuivent la recherche d'un statut, mentionnent les chercheurs. Bien que l'admiration que les narcissiques réussissent à inspirer puisse leur permettre d'accroître leur statut et d'être plus appréciés dans les premières étapes des relations dans un contexte d'affiliation, leur attitude peut susciter une aversion croissante au fil du temps.

Pour plus d'informations sur la psychologie du narcissisme, voyez les liens plus bas.

Voyez également :

(1) Eddie Brummelman et Mitja D. Back.

Psychomédia avec sources : Perspectives on Psychological Science.
Tous droits réservés.