Les statines, médicaments anti-cholestérol, préviendraient les caillots sanguins

Les statines, médicaments anti-cholestérol, déjà utilisées comme traitement contre les maladies cardiovasculaires, pourraient aussi jouer un rôle de prévention en réduisant le risque de formation de caillots sanguins, selon une étude dont les résultats sont publiés dans la revue médicale The Lancet et ont été présentés à la conférence annuelle de l'American College of Cardiology (ACC).

Dans cette étude, baptisée JUPITER, le Crestor (rosuvastatine) réduisait de 43% le risque de caillots sanguins dans les veines des jambes et dans les poumons. Ces caillots peuvent provoquer une embolie pulmonaire souvent mortelle.
L'étude a été réalisée avec 17.802 participants, hommes et femmes en bonne santé dont le taux de mauvais cholestérol (LDL) était bas mais qui avaient des niveaux élevés de la protéine C réactive (ou CRP), un signe d'inflammation des artères.

Les résultats viendraient ainsi appuyer la prescription de statines comme prévention à des personnes ayant un taux normal de cholestérol.

Les anti-cholestérol réduisent aussi le risque d'infarctus et d'attaque cérébrale, a indiqué le Dr Robert Glynn, de l'hôpital Brigham and Women à Boston, en présentant l'étude. Les premiers résultats de l'essai JUPITER présentés en novembre dernier avaient montré que le Crestor réduisait de 44% le risque cardiovasculaire chez des personnes sans facteur de risque élevé d'infarctus mais dont le niveau de la protéine C réactive était au-dessus de la normale.

Les statines ne sont toutefois pas sans risque d'effets secondaires indésirables: par exemple sur le foie ou encore douleurs musculaires.

En juin 2008, l’Assurance maladie (France) a lancé une campagne d’information à l'intention du public et des médecins afin de réduire la prescription de ces médicaments. Elle rappelait que les mesures hygiéno-diététiques (amélioration de l'alimentation, exercice physique, éviter le tabagisme) constituent la première étape pour le contrôle du cholestérol.

Par ailleurs, une étude parue la semaine dernière montrait que l'exposition au soleil réduisait le risque de caillots sanguins, ce qui suggère un rôle préventif de la vitamine D.

Psychomédia avec sources:
Le Point
Medical News Today


Voyez également:

Comment améliorer son niveau de cholestérol? Campagne d'information
Huile de poisson et de levure de riz rouge pour le contrôle du cholestérol
L'anxiété augmente la coagulation et le risque cardiovasculaire
La vitamine D réduit les risques cardio-vasculaire et de mortalité