Le diabète lié à une carence en vitamine D

La carence en vitamine D, depuis longtemps suspectée d'être un facteur de risque pour l'intolérance au glucose, est fréquente chez les personnes ayant un mauvais contrôle du diabète, selon une étude présentée au congrès annuel de l'Endocrine Society.

Esther Krug de l'Université Johns Hopkins et ses collègues ont analysé les dossiers médicaux de 124 personnes atteintes du diabète de type 2. Plus de 91 % avaient une carence en vitamine D; 35.5% sévèrement, 38.7% modérément et 16.9% légèrement. Le niveau normal de vitamine D était défini comme étant 32 nanogrammes par décilitre de sang.
Plus la carence était importante, plus la glycémie était incontrôlée. Elle était de 8,1 % en moyenne chez les personnes ayant une carence sévère et de 7,1 % chez celles ayant des niveaux normaux. L'objectif est une glycémie de 7 % pour les diabétiques et la normale est entre 4 % et 6 % pour les personnes sans diabète.

Huit des participants seulement (6.4%) prenaient des compléments de vitamine D. La chercheuse soupçonne qu'un manque de sensibilisation de la part des médecins expliquerait partiellement les carences en vitamine D constatées.

Même lorsque des compléments de vitamine D sont recommandés, un test sanguin doit vérifier si ces derniers augmentent suffisamment les niveaux sanguins, conseille-t-elle.

Cette étude ne prouve pas que le lien entre diabète et carence en vitamine D est causal, indique-t-elle. Il pourrait être expliqué de diverses façons par d'autres facteurs.

Voyez également:

La vitamine D réduit le risque de diabète, de syndrome métabolique et de maladies cardiaques
Vitamine D: dans quels aliments, quel est l'apport recommandé?
Vitamine D: combien de temps s'exposer au soleil?
La carence en vitamine D: le problème de santé le plus répandu?

Psychomédia avec source:
WebMD
Tous droits réservés