Le bronzage en salon stimule-t-il la production de vitamine D ?

Le bronzage en salon favorise-t-il la production de vitamine D ? L'Association canadienne de dermatologie répond à cette question dans un communiqué à l'occasion de la Semaine de prudence au soleil qui se déroule du 6 au 12 juin.

Les lits de bronzage ne permettent pas la production de vitamine D, puisqu'ils émettent surtout des rayons UVA, tandis que ce sont les rayons UVB qui stimulent la production de vitamine D dans la peau.

Leur utilisation fréquente peut causer le cancer de la peau, qui est le type de cancer le plus courant au Canada, rappelle la Société canadienne du cancer à l'occasion de cette semaine. Elle peut aussi causer un vieillissement prématuré.

Les avis des experts divergent considérablement sur le besoin quotidien en vitamine D et la pertinence de prendre des compléments. L'Association canadienne de dermatologie reprend la recommandation de l'Institute of Medicine, d'une dose quotidienne de 400 à 600 UI pour les personnes dont l'exposition au soleil est réduite au minimum. D'autres experts prônent des doses beaucoup plus élevées et/ou une exposition modérée au soleil.

Voyez également:

Association canadienne de dermatologie
Tous droits réservés