Comment le rire peut-il réduire la douleur?

Rire diminue la sensation de douleur, selon une étude britannique publiée dans la revue Proceedings of The Royal Society B.

Robin Dunbar et Ian MacDonald de l'Université Oxford ont testé la réaction à la douleur de volontaires qui regardaient des extraits de comédies ou des émissions non-humoristiques. La douleur était provoquée par le froid d'un manchon destiné à rafraîchir le vin ou par un garrot serré jusqu'à la limite de tolérance.

Un quart d'heure de rire augmentait d'environ 10% la tolérance à la douleur alors que regarder des émissions non humoristiques n'avait aucun effet antidouleur. Se trouver dans un groupe semble déterminant pour déclencher un rire suffisamment intense, précisent les chercheurs.

Les chercheurs attribuent cet effet anesthésique aux endorphines libérées au moment du rire. L'exercice physique amenant la production d'endorphines, les chercheurs font l'hypothèse que l'exercice musculaire involontaire impliqué par le rire favoriserait leur production.

Des études précédentes ont montré que le rire favorise la dilatation des vaisseaux sanguins diminuant ainsi la pression artérielle, influence diverses hormones qui jouent un rôle dans la réponse au stress, le système immunitaire, l'humeur et l'appétit, augmente le niveau du bon cholestérol et réduit l'inflammation.

Voyez également également:

Psychomédia avec source: Radio-Canada. Tous droits réservés.