Sevrage alcoolique: deux médicaments retirés (France)

L'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a annoncé la suspension des autorisations de mise sur le marché de deux médicaments contenant du méprobamate seul, l'Equanil et le Méprobamate Richard, indiqués dans l'aide au sevrage chez les personnes alcoolo-dépendantes. La suspension prendra effet le 10 janvier prochain.

Le suivi national de pharmacovigilance a confirmé, indique l'Agence, le risque de coma et de décès en cas de surdosage et la survenue d’effets indésirables graves notamment chez les personnes âgées de plus de 65 ans ainsi qu'un mésusage (non-respect de l’indication et des durées de traitement). Une évaluation européenne de ces médicaments est également en cours.

L'Agence rappelle l'importance d'un arrêt progressif de ces médicaments afin de prévenir ou de limiter un effet rebond ou un syndrome de sevrage. Le sevrage peut s’étendre de quelques semaines à plusieurs mois.

Récemment, l'Afssaps a également retiré le somnifère Mépronizine qui contenait du méprobamate.

Voyez également: