Les empreintes métaboliques des échantillons de sang révèlent que le régime alimentaire est l'un des plus grands prédicteurs du risque de diabète de type 2, rapporte une étude publiée dans l'American Journal of Clinical Nutrition

Otto Savolainen et Alastair Ross de la Chalmers University of Technology (Suède) ont, avec leurs collègues, mené cette étude avec 600 femmes âgées de 64 ans au début de l'étude.

Des échantillons de sang ont été analysés à deux reprises, à 5 ans 1/2 d'intervalle.

Plusieurs biomarqueurs de nutriments étaient liés à la fois au risque d'être actuellement atteint du diabète et au risque futur de le développer.

Le poisson, les grains entiers, les huiles végétales et la vitamine E se révélaient protecteurs, tandis que la viande rouge et les graisses saturées étaient liées à un risque accru de développer la maladie.

Diabète : les recommandations alimentaires en retard sur l'état des connaissances

Pour plus d'informations, voyez les liens plus bas.

Psychomédia avec sources : Chalmers University of Technology, American Journal of Clinical Nutrition
Tous droits réservés.