Sclérose en plaques: le Canada financera des essais du traitement de Zamboni

Voyez également: Traitement de Zamboni (angioplastie veineuse, ivcc) : dernières actualités

La ministre fédérale de la Santé, Leona Aglukkaq, a annoncé, mercredi, que le gouvernement fédéral financera des essais cliniques du traitement controversé du Dr. Paolo Zamboni contre la sclérose en plaques.

Selon la théorie de l'insuffisance veineuse céphalorachidienne chronique (IVCC) du Dr. Zamboni, un mauvais drainage des veines du cou serait une cause importante de la maladie. La réduction du flux sanguin serait la cause de dépôts de fer dans le cerveau provoquant les lésions caractéristiques de la maladie. Une angioplastie (dite thérapie de libération), au moyen d'un petit ballon ou d'une prothèse vasculaire, permettant le rétablissement de la circulation sanguine, pourrait améliorer la condition des malades. Plusieurs études n'ont cependant pas réussi à confirmer la théorie du Dr.Zamboni (voir nos lien plus bas).

Un groupe d'experts des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), mis en place par le gouvernement en août dernier, a recommandé à l'unanimité la mise sur pied d'essais cliniques de phase I et II après avoir analysé sept études sur le traitement en cours (financées par la Société canadienne de la sclérose en plaques et la société américaine) et les rapports scientifiques actuels.

Le président des IRSC, le Dr. Alain Beaudet, a indiqué que les études offraient assez d'indications, pour le moment, que la maladie pourrait effectivement être liée à un mauvais drainage sanguin du cerveau.

La mise sur pied de ces essais est prévue pour le début 2012 avec de petits groupes. Il faudra que les résultats de ces essais soient connus, ce qui peut prendre quelques années, avant que ne soit mise ne place la phase III d'essais avec un plus grand nombre de personnes.

Voyez également:

Santé Canada
Tous droits réservés