Liens entre dépression et troubles du sommeil chez les enfants

Une grande proportion des enfants souffrant de dépression présentent des troubles du sommeil, selon une récente étude publiée dans la revue Sleep.

Xianchen Liu et ses collègues de l'Université de Pittsburgh ont mené cette étude avec 553 enfants souffrant de dépression. Dans ce groupe, 73% avaient des troubles du sommeil; 54% faisaient de l'insomnie, 9 % faisaient de l'hypersomnie et 10% faisaient à la fois de l'insomnie et de l'hypersomnie. Les filles étaient plus susceptibles d'avoir des troubles du sommeil que les garçons.
Les enfants souffrant à la fois d'insomnie et d'hypersomnie avaient une plus longue histoire de dépression et étaient plus susceptibles de présenter de l'anhédonie (absence de plaisir), une perte de poids, un retard psychomoteur et de la fatigue.

Les experts, selon l'article, recommandent 10 à 11 heures de sommeil pour les enfants au début du primaire et 11 à 13 heures pour les enfants d'âge pré-scolaire.

Voyez également:

Les jeunes enfants peuvent souffrir de dépression
Problèmes de sommeil chez les enfants, fréquents et inaperçus
Manque de sommeil chez les ados

Pour vous exprimer sur ce sujet, visitez notre FORUM Enfants/Adolescents