Apnée du sommeil: les polyphénols du thé vert pourraient protéger le cerveau

Les catéchines du thé vert, des polyphénols aux fortes propriétés antioxydantes, pourraient contribuer à prévenir les dommages neurologiques dus à l’apnée du sommeil, selon une récente recherche américaine publiée dans l'American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine.

Les personnes souffrant d'apnée du sommeil font des arrêts de respiration de plusieurs secondes pendant le sommeil. Ce qui est associé à une augmentation du stress oxydatif (1) et de l'inflammation ainsi qu'à des pertes de matières grise et blanche dans certaines régions du cerveau impliquées dans l'apprentissage et la mémoire.
Dr. David Gozal et ses collègues ont vérifié sur des rats si les propriétés antioxydantes des polyphénols du thé vert pouvaient réduire les dommages causés par le stress oxydatif.

Des rats souffrant d’apnée du sommeil ont été répartis en deux groupes, l’un recevant une boisson à base de thé vert et l’autre recevant de l'eau.

Les capacités cognitives des rats ont été mesurées ainsi que différentes réponses physiologiques au manque d'oxygène amené par l'apnée.

Ceux qui avaient reçu du thé présentaient moins de dommages au cerveau et avaient moins de problèmes de mémoire et de difficultés d’apprentissage.

Bien que des recherches supplémentaires soient nécessaires, les polyphénols du thé vert peuvent représenter une intervention potentielle pour les personnes souffrant d'apnée du sommeil, considèrent les chercheurs.

(1) Aussi appelé stress oxydant. Il s'agit de l'agression des cellules par les radicaux libres (électrons libres). Les substances antioxydantes neutralisent les radicaux libres.

PsychoMédia avec source:
Medpage Today

Voyez également:

Le thé vert pourrait être protecteur pour le cerveau
Le thé vert protège les cellules nerveuses dans le cas du Parkinson
Les flavonoïdes (polyphénols) bénéfiques contre la maladie d'Alzheimer
DOSSIER : Alimentation et santé