ONU: L'abus de médicaments en voie de dépasser celui des drogues illégales

L'Organe international de contrôle des stupéfiants (l'OICS), mandaté par l'ONU, présentait aujourd'hui sont rapport annuel à Vienne. Le rapport présente des données sur la consommation de drogues et médicaments dans le monde.

L'organe affirme que l'abus de médicaments délivrés sur ordonnance est en passe de dépasser la consommation de drogues illicites.
"La plupart des pays n'ont pas conscience de l'ampleur du détournement et de l'abus" de médicaments légalement prescrits, malgré la multiplication des décès.

"Au niveau mondial, les prescriptions légales de fentanyl (un opioïde de synthèse 80 fois plus puissant que la morphine) ont plus que triplé depuis l'an 2000", selon Philip Emafo, président de l'OICS. Dans certaines régions du monde, l'abus de médicament délivrés sur ordonnance a ainsi déjà dépassé celui de drogues illicites traditionnelles comme l'héroïne ou la cocaïne, notamment en Amérique du Nord et en Europe.

Parallèlement à la progression de l'abus de médicaments délivrés légalement ou non, l'OICS relève une rapide progression de la consommation des drogues de synthèse, notamment en Amérique, en Europe et en Asie.

Comme en Asie, où elle progresse notamment parmi les nouvelles classes aisées en Inde ou à Hong Kong, la consommation de cocaïne a connu un bond en Europe, devenu le deuxième marché au monde après les Etats-Unis avec des taux de prévalence particulièrement élevés en Espagne et au Royaume-Uni. La superficie totale consacrée à la production de cocaïne apparaît toutefois stabilisée à un niveau inférieur de 28% à celui de 2000, note l'OICS.

En baisse en Europe occidentale et centrale, la consommation d'héroïne augmente en Europe de l'Est et dans les pays de l'ex-URSS, relève le rapport.

Dans la majorité des pays, la drogue illicite la plus largement consommée reste toutefois le cannabis, notamment en Europe - où 6% de la population en a consommé au moins une fois -, en Afrique, au Canada et en Amérique du Sud.

Première drogue au Japon, aux Philippines, en Corée du Sud et en Thaïlande, la métamphétamine est aussi considérée comme le stupéfiant progressant le plus vite aux Etats-Unis, et progresse également rapidement en Chine et en Malaisie. Moins populaire en Europe, cette drogue y est supplantée par l'ecstasy (MDMA), deuxième drogue la plus consommée sur ce continent après le cannabis.

L'OICS est un organisme indépendant de treize membres (médecins, pharmacologues et experts) établi en 1968 et chargé de suivre l'application des conventions internationales de l'ONU sur le contrôle des drogues.

Source: Rtl.be, 28 février 2007

Voyez également:

L'abus de médicaments pour le TADH en hausse chez les jeunes
Les médicaments remplacent l'ecstasy chez les jeunes Américains
L'ecstasy peut endommager le cerveau dès les premières prises
Augmentation de la consommation de méthamphétamine (speed)
Épidémie de consommation de cocaïne aux États-Unis
La consommation de cocaïne en hausse en Europe

Pour vous exprimer sur ce sujet, visitez notre FORUM Toxicomanies et dépendances