Des gènes liés aux maladies auto-immunes et aux cancers régulés par la vitamine D

Plusieurs études ont suggéré un rôle protecteur de la vitamine D contre les maladies auto-immunes, certains cancers et la démence. Des chercheurs ont identifié un mécanisme biologique qui interviendrait dans cette protection. Ces travaux sont publiés dans la revue Genome Research.

Sreeram Ramagopalan de l'Université Oxford (Royaume-Uni) et ses collègues ont étudié les récepteurs de la vitamine D dans des régions du génome (ensemble des gènes) qui ont été précédemment liées à différentes maladies.
Ils ont constaté davantage de liaisons avec la vitamine D dans des gènes concernant la sclérose en plaques, la maladie de Crohn, le lupus, la polyarthrite rhumatoïde, le cancer colorectal et la leucémie lymphoïde chronique.

"Les gènes impliqués dans les maladies auto-immunes et le cancer étaient régulés par la vitamine D", a expliqué Ramagopalan au site WebMD. "Notre étude fournit la première carte à l'échelle du génome de l'activité de la vitamine D, montrant à quel point elle est importante, en contrôlant des milliers de gènes", a-t-il déclaré à CNN.

"La prochaine étape est de comprendre comment cette interaction pourrait conduire à la maladie." Le rôle des compléments de vitamine D dans la prévention de ces maladies n'est pas non plus bien compris.

La principale source de vitamine D est l'exposition aux rayons du soleil.

Alors que l'apport quotidien actuellement recommandé est de 200 UI (unités internationales) avant l'âge de 50 ans; 400 UI pour les personnes de 51 à 70 ans, et 600 UI pour les personnes de plus de 70 ans, la plupart des experts considèrent que ces doses sont trop faibles. De nombreux experts, dont Ramagopalan, considèrent qu'un apport de 2000 UI pourrait être optimal pour la prévention des maladies.

Voyez également:

Vitamine D: quels aliments, combien de soleil, quel apport recommandé?
L'arthrite rhumatoïde pourrait être liée à une carence en vitamine D
Des compléments de vitamine D pourraient prévenir la maladie de Crohn
Sclérose en plaques: la vitamine D liée au risque de rechute
L'âge d'apparition de la sclérose en plaques lié à la vitamine D

Psychomédia avec sources:
WebMD, CNN
Tous droits réservés