Le sucre, addictif et responsable de plusieurs maladies, devrait être régulé

La consommation de sucre est tellement excessive et nocive que des interventions sociétales seraient nécessaires pour la diminuer, exposent trois scientifiques de l'Université de Californie à San Franciso dans un article publié dans la revue Nature.

Le sucre, soulignent-ils, est toxique et addictif. Il est respondable de nombreux cas de maladies chroniques telles que le diabète, les maladies cardio-vasculaires et le cancer, et de décès prématurés.

Même chez des personnes de poids normal, il cause des problèmes de santé, tels que l'hypertension, un niveau élevé de triglycérides dans le sang et des problèmes de foie, soulignent Robert Lustig, Laura Schmidt et Claire Brindis.

Il présente un fort potentiel d'abus, comme l'alcool et le tabac, car il exerce une action dans le cerveau qui encourage la prise subséquente.

Il est question ici de sucre ajouté et non du fructose présent naturellement dans les fruits, par exemple. Les sucres ajoutés incluent toute substance sucrante contenant la molécule fructose qui est ajouté aux aliments en cours de fabrication (sirop de maïs, maltose, dextrose, sucrose, miel, sirop d'érable, concentré de jus de fruits).

Les hommes ne devraient pas prendre plus que 9 cuillerées à thé de sucre ajouté par jour et les femmes 6 cuillerées, indiquent-ils. Aux États-Unis la consommation moyenne est de 22 cuillerées (environ 600 calories).

Ils suggèrent diverses mesures telles que le retrait du fructose de la liste de la Food and Drug Administration (FDA) des substances généralement reconnues comme sécuritaires. Les produits qui en contiennent devraient ainsi être évalués par l'agence. Ils suggèrent aussi, entre autres, un étiquetage plus clair, des restrictions de droits de vente (dans les machines, par exemples) et une taxation.

Voyez également:

Psychomédia avec sources: Los Angeles Times, WebMD. Tous droits réservés.

Commentaires

Options d'affichage des commentaires

Sélectionnez la méthode d'affichage des commentaires que vous préférez, puis cliquez sur "Sauvegarder les paramètres" pour activer vos changements.

Une législation est primordiale dans l'industrie agroalimentaire

Commentaire de Mario Chayer, Ile Bizard

Le gouvernement fédéral devrait légiférer l'industrie agroalimentaire afin de réduire la teneur en sucre, en sel et en gras saturé surtout dans les produits finis comme les produits congelés et conserves. Évitons une surtaxe sur ces produits chez les consommateurs. On doit attaquer le problème à la racine c'est à dire l'industrie. Hélas les lobbies dans cette industrie ont un pouvoir très puissant. L'économie vis à vis la santé est un dilemme qui persiste depuis plusieurs années. Alors les problèmes hypertension, diabète, de maladies cardiaques etc seront en hausse au cours des dix prochaines. Les coûts en médicaments et hospitalisations continueront d'augmenter. C'est un choix de société que le gouvernement a accepté.