Syndrome prémenstruel et activité cérébrale reliée aux émotions

Une recherche montre des changements dans certains fonctionnements du cerveau chez la femme selon la période du cycle menstruel.

Une technologie d'imagerie cérébrale montre que juste avant les règles, à la période où plusieurs femmes vivent des symptômes prémenstruels, il y a une augmentation de l'activité dans certaines régions du cerveau connues pour contribuer au contrôle des émotions.
Bien que la recherche impliquait 12 femmes dont l’humeur restait constante au cours du cycle menstruel, les chercheurs croient que leurs résultats peuvent être importants pour comprendre pourquoi certaines femmes ont une période émotionnellement difficile avant les règles.

Les symptômes prémenstruels peuvent être des affects dépressifs, une plus grande anxiété, de l'irritabilité, et une propension aux explosions de colère ainsi que des symptômes physiques comme des crampes et le gonflement.

Cette recherche s'intéressait à l'activité d’une zone cérébrale impliquée dans la gestion des émotions, le cortex orbitofrontal. Les chercheurs ont mesuré l’activité dans cette zone à deux reprises : 1 à 5 jours avant l’arrivée des règles, puis 8 à 12 jours après. Les femmes voyaient des mots imprimés avec des connotations émotionnelles positives, négatives, ou neutres tels que "sécure", "mort" ou "valise" pendant qu'elles exécutaient d'autres tâches.

Pendant la période prémenstruelle, une plus grande activité dans la région orbitofrontale était observée quand les femmes lisaient les mots émotifs. Cette activité était diminuée après les règles.

Les chercheurs font l'hypothèse que l'activité accrue qui a été observée permet aux femmes de maintenir un état émotionnel constant et compense pour l'action hormonale impliquée dans le syndrome prémenstruel. Les femmes qui ont des symptômes émotionnels sévères perdraient ce contrôle. Ils prévoient des recherches auprès de femmes souffrant d'une forme sévère de syndrome prémenstruel pour vérifier cette hypothèse.

Cette recherche a été publiée dans les Proceedings of the National Academy of Sciences.

Voyez également:

Qu'est-ce que le syndrome prémenstruel?
Syndrome prémenstruel (SPM): efficacité des compléments alimentaires et phytothérapies
Une alimentation riche en calcium et vitamine D pourrait réduire le SPM
Une faible dose d'antidépresseur est efficace pour le syndrome prémenstruel
Pilule contraceptive efficace pour traiter le SPM
La relaxation pour diminuer les symptômes de ménopause et de SPM
Dossier Cycle menstruel et états psychologiques

Pour vous exprimer sur ce sujet, visitez notre forum Syndrome prémenstruel