Dépression saisonnière : psychothérapie et luminothérapie comparées

Dépression saisonnière : psychothérapie et luminothérapie comparée
Une étude a comparé l'efficacité de la psychothérapie d'approche cognitive comportementale (ou behaviorale) et de la luminothérapie pour le traitement de la dépression saisonnière (aussi appelée trouble affectif saisonnier). La psychothérapie s'avère, selon les résultats, plus efficace en ce qui concerne le maintien à long terme des bénéfices que la luminothérapie.

Une amélioration comparable était observée après six semaines de traitement chez des participants bénéficiant de la psychothérapie ou de la luminothérapie. L'amélioration était plus importante chez les gens recevant les deux formes de traitement simultanément.
Les effets de la psychothérapie se maintenaient cependant davantage à long terme. Ceux qui ont suivi la psychothérapie, seule ou avec la luminothérapie, étaient moins nombreux à être déprimés un an plus tard (6%) comparativement à ceux qui ont été traités avec la luminothérapie seulement (40%).

Une majorité de ceux utilisant la luminothérapie rapportait avoir eu de la difficulté à adhérer au traitement qui consistait en deux séances de 45 minutes par jour.

S'assoir devant une source de lumière tous les jours de l'automne et de l'hiver est difficile à maintenir, considère Kelly Rohan, chercheure en psychologie de l'Université du Vermont et auteure de la recherche, qui voit la luminothérapie comme apportant un ajustement rapide plutôt que comme solution à long terme.

Dans les sessions de psychothérapie, elle informait sur la dépression saisonnière et l'impact négatif de certains comportements appris et des modes de pensées négatifs sur les symptômes. Elle aidait à acquérir des habiletés d'adaptation. Elle encourageait les participants à agir davantage comme ils le font pendant l'été et à poursuivre des activités régulières afin de rester stimulé et motivé.

Elle encourage les gens à essayer de prendre une marche de 30 minutes tous les matins après le lever du soleil avant d'investir dans une lampe de luminothérapie. Cela fournit autant de luminosité et a le bénéfice supplémentaire d'augenter l'activité physique.

Elle encourage les gens à faire des choses qu'ils trouvent plaisantes et à reconnaître les symptômes le plus tôt possible pour composer avec ceux-ci avant qu'ils ne deviennent trop importants.

La recherche impliquant 61 participants divisés en trois groupes: psychothérapie (2 séances par semaine), luminothérapie (2 fois 45 minutes par jour) et une combinaison des deux.

Psychomédia avec source:
Université Laurentienne

Voyez également:

La dépression saisonnière et ses traitements
La psychothérapie plus efficace que les antidépresseurs pour prévenir les rechutes
Quelles sont les différentes approches en psychothérapie ?
Dépression saisonnière: antidépresseurs et luminothérapie seraient également efficaces
Dépression saisonnière: certains simulateurs d'aube pourraient être efficaces
DOSSIER : Dépression

Pour vous exprimer sur ce sujet, visitez nos FORUMS Dépression et Dépression saisonnière