« La fibromyalgie est un trouble d'origine incertaine caractérisé par une douleur généralisée, associée à une sensibilité, des spames musculaires, de la fatigue, des troubles du sommeil et une dysfonction cognitive. »

Des recherches ont montré un dysfonctionnement du traitement des signaux de la douleur par le système nerveux central et le système nerveux périphérique.

Eleonora Vecchio et Marina de Tommaso du Policlinico General Hospital (Bari, Italie) ont mené une étude avec 51 personnes atteintes de fibromyalgie afin d'explorer la présence de signes de déficit du système nerveux périphérique. Leurs résultats sont publiés en janvier 2019 dans la revue Clinical Neurophysiology,

Les participantes ont subi des tests de potentiels évoqués au laser (mesure de la réponse des nerfs sensoriels) et de réponse cutanée du système nerveux sympathique (faisant partie du système périphérique) à la main, au genou et au pied ainsi qu'une biopsie de la peau (mesure la perte en fibres nerveuses) à la cuisse et de la cheville.

Chez 15 participantes (29%), des altérations des potentiels évoqués par laser dans au moins 2 des 3 sites stimulés (main, genou, pied) ont été constatées.

La réponse sympathique de la peau était altérée chez 15 ( 29 %) participantes par stimulation de la main et chez 9 participantes pour les deux autres sites stimulés.

La densité épidermique des petites fibres nerveuses était réduite chez 46 participantes (90 %).

Chez 5 participantes (10 %) seulement, l'évaluation neurophysiologique et la biopsie cutanée étaient normales.

« La biopsie cutanée révèle une implication importante du système nerveux périphérique chez les personnes atteintes de fibromyalgie avec une image prédominante de neuropathie sensorielle non dépendante de la longueur des petites fibres nerveuses », concluent les chercheurs.

Pour plus d'informations sur la fibromyalgie et sur ses causes, voyez les liens plus bas.

Psychomédia avec source : Clinical Neurophysiology.
Tous droits réservés.