4 somnifères dans la liste des 77 médicaments sous surveillance de l'Afssaps

L'Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé) a rendu publique, lundi le 31 janvier, une liste de 77 médicaments "sous surveillance", c'est-à-dire qui font l'objet d'un suivi des effets secondaires indésirables dans le cadre du «plan de gestion des risques». Dans cette liste figurent quatre médicaments indiqués pour l'insomnie.

Trois d'entre eux sont indiqués pour les troubles du sommeil sévères. Ils peuvent notamment entraîner une dépendance physique et psychique. Il ne faut pas augmenter la dose si une perte d'efficacité survient lors de l'utilisation répétée, indique l'Afssaps sur leur notice.

NOCTRAN (acépromazine, acéprométazine, clorazépate)

Le NOCTRAN est une combinaison d'acépromazine, acéprométazine, clorazépate. Une association jugée sans intérêt, indique l'Afssaps, et qui fait l'objet d'une importante utilisation chronique. Une commission de l'Afssaps doit se prononcer sur un éventuel retrait en mars. Pour connaître les contre-indications et effets secondaires, consulter la notice de ce médicament sur le site de l'Afssaps.

Voyez: Noctran bientôt retiré du marché: gérer le sevrage (5 mars 2011)

ROHYPNOL (flunitrazépam)

Le ROHYPNOL (flunitrazépam) fait l'objet d'une enquête d'addictovigilance (cas d'abus, de dépendance et d'usage détourné). Pour connaître les contre-indications et les effets secondaire, voyez la notice de ce médicament sur le site de l'Afssaps.

STILNOX et génériques (zolpidem)

Le STILNOX et génériques (zolpidem) fait l'objet une enquête d'addictovigilance (mésusage, abus). Arrêter brutalement ce traitement peut provoquer l'apparition d'un phénomène de sevrage. Pour consulter les contre-indications et les effets secondaires, voyez la notice de ce médicament sur le site de l'Afssaps.

Un quatrième médicament figurant dans cette liste est indiqué pour l'insomnie occasionnelle:

MEPRONIZINE (méprobamate, acéprométazine)

En octobre 2010, l'Afssaps a mis en garde, dans une lettre destinée aux professionnels de santé, contre certains effets secondaires du somnifère Mépronizine suite notamment à la survenue de cas d’intoxications volontaires graves et d’effets indésirables neurologiques plus particulièrement dans la population âgée. Voyez les contre-indications et les effets secondaires, voyez la notice de ce médicament sur le site de l'Afssaps.

Voyez également:

Un moyen pour combattre l'insomnie et les troubles du sommeil qui mérite l'essai
Consulter la liste de 77 médicaments et classes de médicaments surveillés par l'Afssaps
DOSSIER Sommeil, insomnie, troubles du sommeil

Psychomédia avec source:
Afssaps
Tous droits réservés

Commentaires

Options d'affichage des commentaires

Sélectionnez la méthode d'affichage des commentaires que vous préférez, puis cliquez sur "Sauvegarder les paramètres" pour activer vos changements.

stilnoct

cela fait 12 ans que je prends le stilnoct 1/2 co le soir. qu'est ce que cela peut avoir comme conséquance ? et comment fair si je veux l'arrêter ?
pourquoi sera-t-il enlevé du marché ?