La marche efficace pour améliorer la mémoire

Marcher pendant 40 minutes, quelques fois par semaine, permettrait de préserver la mémoire et protégerait du déclin des capacités mentales lié au vieillissement, selon une étude américaine publiée dans le numéro de février de la revue Proceedings of the National Academy of Sciences. L'étude montre que l'exercice modéré augmente le volume de l'hippocampe, une région du cerveau associée à la mémoire, et améliore la performance à des tests de mémoire.

Kirk Erick de l'Université de Pittsburgh et ses collègues ont mené cette étude avec 120 personnes en santé, âgées de 55 à 80 ans, qui présentaient des signes normaux d'atrophie de l'hippocampe. Une moitié d'entre eux était assignée à une marche d'intensité modérée de 40 minutes, 3 jours par semaine, et l'autre moitié faisait des exercices d'assouplissement et de musculation.

Après un an, les participants qui marchaient avaient un volume accru des hippocampes gauche et droit d'environ 2 % comparativement à un volume réduit d'environ 1,4 % chez les autres participants.

L'exercice cardiovasculaire chez les personnes âgées, même modeste et sur une période relativement courte, concluent les chercheurs, peut protéger le cerveau du déclin normal associé au vieillissement. Le cerveau, à ce stade, demeure modifiable, commentent-ils.

Voyez également:

Mémoire, concentration, les oméga-3 sont-ils efficaces?
La lutéoline améliorerait la mémoire
Le repos mental favorise la mémorisation
Une sieste pendant la journée libère la mémoire à court terme pour de nouveaux apprentissages

Psychomédia avec sources: BBC, Medical News Today
Tous droits réservés