Ménopause et hormones: le risque de cancers reste plus élevé après l'arrêt

Voyez également:
Le traitement hormonal à la ménopause augmente bel et bien le risque de cancer (février 2009)

Après l'arrêt de l' hormonothérapie pour la ménopause, les effets bénéfiques disparaissent mais un risque légèrement plus élevé de cancer du sein et d'autres cancers persiste au moins trois ans selon une récente étude américaine parue dans le Journal of the American Medical Association (JAMA).

Gerardo Heiss de l'Université de Caroline du Nord et ses collègues soulignent toutefois que le risque individuel d'une femme demeure faible.
Le risque additionnel est de 0.3% par année, c'est-à-dire 3 cas additionnels sur 1000. Ce qui représente une augmentation de 27% par rapport au risque encouru par les femmes ayant pris un placebo (produit inactif pour fins de comparaison).

Les auteurs considèrent que leur découverte est consistante avec les directives actuelles concernant l'usage du traitement hormonal substitutif (THS). Il est actuellement recommandé pour des symptômes modérés à sévères à la dose la plus faible possible pour la période la plus courte possible.

Un des bénéfices du traitement hormonal, l'amélioration de la santé des os, est tout-à-fait disparu trois ans après l'arrêt.

Quant aux risques cardiovasculaires tels que les caillots, les accidents vasculaires cérébraux et les crises cardiaques, ils diminuent rapidement pour revenir au niveau normal après l'arrêt.

Les femmes ayant fait partie de cette recherche ont reçu des doses plus élevées que ce qui est prescrit aujourd'hui. À cette période, avant 2002, le traitement hormonal était considéré bénéfique et était prescrit dans le but de prévenir certaines maladies.

En combinant les chiffres de divers autres types de cancer, une augmentation du risque de 24% est constatée, alors que pour chaque cancer individuel l'augmentation n'est pas significative statistiquement (c'est-à-dire qu'elle est si faible qu'elle peut être due au hasard).

Voyez également:

Des experts en faveur de l'hormonothérapie pour les symptômes de ménopause (janv 2009)
Les graines de lin réduiraient les bouffées de chaleur de moitié
Quels sont les symptômes de préménopause et de ménopause?
DOSSIER : Ménopause

Psychomédia avec sources: New York Times, Los Angeles Times