Traitement des bouffées de chaleur de la ménopause: l'antidépresseur citalopram testé

La fréquence et la sévérité des bouffées de chaleur de la ménopause pourraient être diminuées avec l'antidépresseur citalopram (Seropram, Celexa) selon une étude publiée dans le Journal of Clinical Oncology. Des études précédentes ont donné des résultats contradictoires sur l'efficacité de ce médicament contre les bouffées de chaleur.

Debra L. Barton de la Clinique Mayo à Rochester et ses collègues ont mené cette étude avec 254 femmes subissant de fréquentes bouffées de chaleur (au moins 14 par semaine pendant un mois). Elles étaient assignées au hasard à prendre 10 mg, 20 mg ou 30 mg de citalopram ou un placebo (produit inactif).
Après six semaines de traitement, la dose de 10 mg amenait une réduction de 46% des bouffées de chaleur comparativement à 23% dans le groupe placebo. Les doses plus élevées n'augmentaient pas de façon significative les bénéfices.

Des études ont déjà montré l'efficacité d'autres antidépresseurs de la classe des inhibiteurs sélectifs de la recapture de sérotonine (ISRS), dont le Deroxat ou Paxil (paroxétine), le Prozac (fluoxétine) et l'Effexor (venlafaxine), pour réduire les bouffées de chaleur. (Un autre antidépresseur de la même classe, la sertraline (Zoloft), s'est avéré inefficace.)

Le citalopram offre toutefois l'avantage, contrairement à la paroxétine, et la fluoxétine de pouvoir être pris avec le tamoxifène dans le cas de ménopause précoce causée par les traitements du cancer du sein, précisent les auteurs. (Voyez: L'antidépresseur paroxétine (Deroxat, Paxil) diminue l'efficacité du tamoxifène.)

D'autres médicaments psychotropes utilisés contre les bouffées de chaleur sont les médicaments anticonvulsivants (antiépileptiques) Neurontin (gabapentine) et Lyrica (prégabaline). Le Celexa (citalopram) se tolère plus facilement que ces médicaments, indiquent les auteurs.

Une limite de l'étude, notent les auteurs, est sa durée limitée. Le contrôle à long terme des bouffées de chaleur et la survenue d'effets secondaires avec le citalopram ne peuvent ainsi être déterminés.

Voyez également:

Les graines de lin (oméga-3, phytoestrogènes) réduiraient les bouffées de chaleur de moitié
Les oméga-3 efficaces pour les symptômes de ménopause et de périménopause
DOSSIER: Compléments et produits à base d'herbes contre les symptômes de la ménopause
DOSSIER: Ménopause (symptômes, traitements, alimentation, poids, ...)

Psychomédia avec source:
Medpage Today