Ménopause: la perte de poids réduirait les bouffées de chaleur

Perdre du poids pourrait aider à réduire les bouffées de chaleur de la ménopause selon une étude publiée dans les Archives of Internal Medicine. Les bouffées de chaleur, indiquent les auteurs de cette étude, peuvent durer 5 ans ou plus. Des études précédentes ont suggéré qu'un indice de masse corporelle (IMC) plus élevé était associé à des bouffées de chaleur plus sévères.

Alison J. Huang de l'Université de Californie à San Francisco et ses collègues ont mené cette étude avec 338 femmes, âgées en moyenne de 53 ans, en surpoids (IMC plus grand que 25) ou obèses et souffrant d'incontinence urinaire.
Elles étaient assignées à suivre, pendant six mois, un programme de perte de poids orienté sur le comportement ou un programme d'éducation à la santé.

Celles qui suivaient le programme de perte de poids, rencontraient 1 fois par semaine des experts qui les encourageaient à faire de l'exercice, comme la marche rapide, 200 minutes par semaine et suivre un régime comprenant 1200 à 1500 calories par jour.

Près de la moitié des participantes rapportaient être dérangées par des bouffées de chaleur au début de l'étude.

Après six mois, celles qui suivaient le programme de perte de poids ont perdu en moyenne 7,7 kg alors que celles qui suivaient le programme d'éducation à la santé ont perdu 1,8 kg. Elles étaient aussi deux fois plus susceptibles de rapporter une amélioration mesurable des bouffées de chaleur. Chaque 5 kg de perte de poids était associé à une augmentation de 33% des probabilités d'une amélioration des bouffées de chaleur.

Voyez également:

Maigrir ou éviter la prise de poids à la ménopause
Régime pour maigrir élevé en protéine et perte osseuse après la ménopause
Quel est le besoin en calories par jour à la ménopause?
DOSSIER: Ménopause (symptômes, traitements, alimentation, poids, ...)

Psychomédia avec source:WebMD, Tous droits réservés