Le stress augmente la glycémie chez les femmes ayant un surpoids

Un niveau de stress élevé combiné avec un excès de poids abdominal peut augmenter le risque de diabète de type 2, selon une étude présentée au congrès annuel de l'American Psychosomatic Society. Beaucoup d'attention a été portée sur le rôle de l'obésité dans le développement du diabète mais le stress est aussi un facteur important, affirment les auteurs.

Dr. Anastasia Georgiades et ses collègues de l'Université Duke (États-Unis) ont mesuré l'excès de poids au niveau abdominal chez 62 femmes afro-américaines en santé n'ayant pas de diabète.
Alors que les participantes se rappelaient des événements stressant de leur vie, les chercheurs mesuraient leurs niveaux d'adrénaline, une hormone qui intervient dans la réponse de l'organisme au stress et de sucre dans le sang."

Chez les femmes qui avaient un surpoids abdominal élevé, un niveau élevé d'adrénaline durant le test de stress à jeun était accompagné d'une augmentation du niveau de sucre dans le sang (glycémie), ce qui n'était pas le cas des femmes ayant peu de graisses abdominales. Le stress interagit avec le surplus de poids et augmente éventuellement le taux de sucre sanguin, concluent les chercheurs.

"Pourquoi l'obésité et le stress interagissent pour augmenter la glycémie n'est pas un mystère", dit Dr. Georgiades. "L'adrénaline stimule la transformation des graisses en acides gras disponibles. Ces acides gras entrent en compétition avec le glucose comme source d'énergie pour les cellules, ce qui entraîne une augmentation du sucre dans le sang.

Un niveau élevé de glucose à jeun a été identifié comme un facteur de risque pour le développement du diabète et des maladies cardiovasculaires.

Ces résultats pourraient contribuer à expliquer partiellement le lien entre dépression et diabète, sachant que la dépression est souvent liée au stress et au surpoids.

Psychomédia avec source:
Health Central

Voyez également:

Obésité et dépression: un cercle vicieux à surmonter
DOSSIER: Perdre du poids sainement