Les dangers du régime Dukan (hyperprotéiné) pour maigrir

Un régime hyperprotéiné pour maigrir, tel que le régime Dukan (aussi appelé régime protal) qui connaît actuellement une grande popularité, est dangereux explique le Dr. Alain Golay qu'a interrogé la journaliste Marie-Christine Petit-Pierre pour le journal Le Temps. Le Dr. Golay est médecin-chef du Service d’enseignement thérapeutique pour maladies chroniques, diabète et obésité des Hôpitaux universitaires de Genève.

Ce régime, explique-t-il, conduit à une grande faim et à une reprise du poids lorsque l'alimentation normale est graduellement réintroduite.
Rappelons que le régime hyperprotéiné selon la méthode Dr. Pierre Dukan, qui exclut des hydrates de carbones ou glucides (féculents, céréales, riz, pâtes), est constitué de 4 phases: une phase d'attaque relativement brève ou seules les protéines animales sont permises; une phase de croisière où sont ajoutés progressivement des légumes à l'exclusion des féculents (pomme de terre, maïs, pois, lentilles,…) et enfin une phase de consolidation où les féculents sont réintroduits progressivement et une phase de stabilisation qui est un retour à l'alimentation normale avec une journée protéinée par semaine.

Il y a une vingtaine d’années, dit Dr. Golay, le régime hyperprotéiné avait la faveur des hôpitaux, ce qui n'est plus le cas, ses effets délétères ayant été démontrés par une abondante littérature scientifique. Il a lui-même testé le régime dans le cadre de sa pratique. "Trois groupes ont suivi six semaines de diète. Le premier avec un régime équilibré, le second dissocié, et le troisième hyperprotéiné. La perte de poids a été identique dans les trois catégories. Mais les personnes soumises aux régimes dissocié et hyperprotéiné ont repris beaucoup plus de poids que les autres par la suite."

Le régime hyperprotéiné permet au début, pendant la phase sans hydrates de carbone, de ne pas avoir trop faim. Mais, dit-il, dès que ceux-ci sont réintroduits, "le corps hurle de faim". Il "se souvient qu’il a été privé d’hydrates de carbone et, quand il en reçoit de nouveau, il les stocke d’autant mieux. Et il va en demander plus, par crainte de manquer", ce qui fait prendre du poids.

Il conseille à ceux qui ont déjà commencé un régime hyperprotéiné de réintroduire vite des hydrates de carbone en quantité modérée. Ils auront très faim au début mais, plus ils tiennent leur régime hyperprotéiné longtemps, plus cela sera difficile, dit-il.

Pour maigrir, il conseille le régime "que tout le monde connaît": 1/2 assiette de légumes, 1/4 de protéines, 1/4 de farineux (pomme de terre, riz, pâte ...), limiter les graisses et les sucreries. "Il ne faut rien interdire car c’est une source de frustration. "Ce n’est pas un régime, les gens doivent arriver à un équilibre alimentaire leur permettant de perdre du poids dans la normalité."

20% des calories de l'alimentation devrait provenir de protéines (viande, poisson, œufs, fromage) et 50% d’hydrates de carbone (issus de farineux, fruits, légumes, produits laitiers), précise-t-il.

Voyez également:

Régimes protéinés (ex. Dukan) : opinions d'experts sur les bénéfices et dangers
Une alimentation se rapprochant du régime Dukan liée à une mortalité plus élevée
Maigrir sans régime: 10 stratégies appuyées par les recherches
DOSSIER: Quels aliments, quel régime, combien de calories pour maigrir?

Psychomédia avec source: letemps.ch