Médicament pour maigrir Contrave (combinant antidépresseur et anti-addiction): résultats d'essai clinique

Le médicament expérimental pour maigrir Contrave, qui combine l'antidépresseur bupropion (Wellbutrin) et le médicament anti-addiction naltrexone, serait efficace pour la perte de poids lorsque combiné avec une alimentation saine et l'exercice régulier, selon un essai clinique de phase 3 dont les résultats sont publiés dans The Lancet.

Les deux médicaments combinés sont sur le marché depuis plus de 20 ans. L'antidépresseur bupropion (Wellbutrin) est utilisé pour le traitement de la dépression et comme aide au sevrage tabagique. Le naltrexone est utilisé contre l'addiction à l'alcool et aux opiacés.
S'il obtient une autorisation de mise sur le marché, le médicament pourrait, selon le fabricant Orexigen Therapeutics qui a financé l'étude, être un bon choix pour les personnes qui ne peuvent résister à l'envie de manger car il agit sur le système dit de récompense du cerveau, qui est impliqué dans les addictions. Un comité de l'agence américaine du médicament, La Food and Drug Administration (FDA), rendra ses recommandations le 7 décembre prochain.

Frank L. Greenway de l'Université d'État de la Louisiane et Ken Fujioka de la Scripps Clinic ont mené cette étude avec 1700 participants, pesant en moyenne 100 Kg, qui étaient assignés au hasard à prendre quotidiennement la naltrexone et une dose élevée de bupropion ; la naltrexone et une dose plus faible bupropion ou un placebo pendant 56 semaines. Ils devaient aussi suivre un régime alimentaire hypocalorique et faire de l'exercice.

Après 56 semaines, les participants affectés au groupe placebo avaient une perte de poids de 1,4 kg en moyenne comparativement à 4.9 kg chez ceux affectés au médicament à faible dose et 6.1 kg chez ceux affectés au médicament à dose plus élevée.

Quarante-huit pour cent des participants dans le groupe à dose élevée ont atteint une perte de poids de 5% ou plus, comparativement à 39% dans le groupe à faible dose et 16% dans le groupe placebo; 25% de celles affectées à la thérapie à haute dose et 20% de celles affectées à la thérapie à faible dose ont atteint une perte de poids de plus de 10% comparativement à 7% de celles affectées au placebo.

Les nausées, les maux de têtes et les étourdissements étaient les effets secondaires indésirables les plus fréquents. D'autres effets étaient les maux de les vomissements, la bouche sèche et une augmentation temporaire de la pression sanguine.

Les deux médicaments, lorsqu'ils sont utilisés séparément, augmentent le risque de certains troubles psychiatriques, mais cela n'a pas été observé avec la combinaison, indiquent les auteurs. Il n'y avait pas de "signes de dépression ou d'idées suicidaires chez les participants" précisent-ils.

Par ailleurs, les deux médicaments, lorsqu'ils sont pris séparément, augmentent aussi la tension artérielle mais, rapportent les auteurs, les participants prenant Contrave et ayant perdu 5 % de leur poids initial n'ont pas eu de baisse de tension artérielle aussi importante que ceux qui ont pris le placebo.

Les effets secondaires ont été le principal obstacle rencontré par les compagnies pharmaceutiques pour maintenir des médicaments pour la perte de poids sur le marché.

Davantage de données sont nécessaires pour obtenir une meilleure évaluation globale des risques cardiovasculaires de ce traitement, écrit Arne Astrup de l'Université de Copenhague dans un éditorial accompagnant l'article.

Voyez également:

Le médicament pour maigrir Contrave (antidépresseur et anti-addiction) en voie d'être autorisé aux États-Unis (déc. 2010)
Quels sont les médicaments pour maigrir?
Le Lorcaserin, médicament pour maigrir, serait modestement efficace et sécuritaire

Psychomédia avec sources:
ABC News, Endocrine Today, WebMD
Tous droits réservés